Pour la troisième année consécutive l’IFBB Tahiti Bodybuilding et Fitness envoie des athlètes à l’Arnold Classic Australia. La sélection polynésienne est dans les starting blocks. La compétition aura lieu du 17 au 20 mars à Melbourne, en Australie. La sélection polynésienne (ils sont 13 athlètes), ainsi que le président Jerry Yeung et la directrice exécutive Teeeva Teauna-Carreau, partira, elle, du 11 au 21 mars.

Lire aussi: ACA 2016: Tahiti dignement représenté!

Nous avons rencontré Jean-Pierre De Guigné de chez Roberto Gym, qui fera parti de cette délégation. Jean-Pierre, plus connu sous le nom de « Jeeps », concoure en catégorie Men’s physique. Compétiteur actif de l’IFBB Tahiti, il n’en est pas à sa première compétition. En effet, il parcourt le circuit Men’s physique depuis maintenant 3 ans.

Lire aussi: Jean-Pierre De Guigné: un athlète en pleine progression

Notre champion a notamment remporté la toute catégorie Men’s physique de l’IFBB Open Polynésie 2016, qui s’est déroulé au mois d’avril 2016, ce qui lui a valu d’être sélectionné pour l’ACA 2017.

Lire aussi: IFBB 2016: Jean-Pierre De Guigné excelle chez les Men’s physique

A un mois de la compétition, ce compétiteur expérimenté s’entraine sans relâche afin de porter au mieux les couleurs du Fenua sur la scène australienne.

Cela fait combien de temps que tu te prépares?

On va dire un an. Quand j’ai su que j’étais sélectionné, j’ai mis ma préparation à l’Arnold Classic au centre de mes priorités.

Nouvelle préparation physique?

Eh bien, j’ai gardé la même préparation. Elle a bien marché pour moi lors des dernières compétitions donc je n’allais pas changer au dernier moment, de peur de rater complètement la prépa. Je suis donc resté sur ce que je faisais déjà afin de garder mes acquis.

Comment tu te sens à l’approche de la compétition?

Je ne vais pas cacher que je stresse à mort (rires). Et d’ailleurs, on sait tous que le stress freine la progression. Le stress favorise la sécrétion de cortisol, qui à son tour va freiner la régénération musculaire. D’ailleurs j’encourage les lecteurs à lire l’article de Tahiti Fit à ce sujet (cf article). On s’entraîne pour essayer de ne pas y penser.

Tu pars avec une grande délégation pour l’Australie.

Oui en effet, on est plusieurs athlètes. On est deux à participer dans la même catégorie. Il y a également beaucoup de filles qui participent Bikini Fitness. C’est une très bonne chose.

Des remerciement?

Je tiens à remercier mes sponsors, Roberto Gym, Kim Fa et Fitness Island.