Trois Polynésiens ont été qualifiés en catégorie Élite homme, un en catégorie Novice et quatre en Équipe hommes. Ils sont huit polynésiens au total à participer à la deuxième édition des Alpha Games. Ils étaient 500 à se présenter aux qualifications !

« C’est un grand moment, une grande compétition européenne, beaucoup de pros y participent. Pour cette deuxième édition, de très bons athlètes ont été qualifiés», assure Yves Tehau. « C’est pour ça que c’est bien pour nous d’y aller. »

Chez Crossfit POP, c’est Muna qui est qualifié en catégorie Novice, Yves Tehau, John Aiamu et Roniu Aiamu qualifiés en Élite homme. Ensemble ils s’envaleront pour Nice fin septembre (voir encadré). « On est content », rapporte Yves Tehau. « Il n’y a qu’une dizaine de Français retenus.»

Entraînement partagé

Les sportifs polynésiens essaient de faire des entraînements ensemble. Le trio Yves Tehau, John et Roniu en particulier à la salle Crossfit Pop. Yves Tehau a commencé son entraînement il y a trois mois avec un coach new-yorkais. « On l’appelle Zeus Boulder dans le milieu, c’est David Charbonneau.  J’ai de la chance qu’il ait accepté. Il demande un CV et les objectifs de l’athlète avant de commencer. » Yves Tehau a fait ses preuves aux qualificatives des Crossfit Games où il est arrivé dans le top 100 sur les 12 000 participants.

Depuis trois mois, Yves Tehau progresse par pallier. « Beaucoup de force d’abord et de gym, puis de l’endurance et des mouvements spécifiques de renforcement. Je sens que je fais des progrès, c’est remarquable. » Il a travaillé en fonction de ses qualités et des défauts, comme par exemple les mouvements de cuisse. Même si globalement il ne pense pas avoir de grosses difficultés. « En fait, mon avantage, c’est que je n’excelle pas uniquement dans certains exercices, je suis moyen partout, c’est ce qui me sauve. »

Deux séances par jour

Il travaille en salle le matin et l’après-midi, en général de 8h30 à midi puis de 16h30 à 18 heures à peu près. Il fait relâche le dimanche. « Je ne fais rien et je mange ce qui me fait envie et plaisir. »

Les athlètes polynésiens, fiers de cette première étape, sont convoqués comme l’ensemble des sportifs le 22 septembre pour découvrir le déroulement des Alpha Games. « Pour l’instant on ne connaît pas le programme, mais c’est déjà bien de pouvoir y participer. » Yves Tehau espère pouvoir se classer dans les 20 premiers. Dans tous les cas, pour tous, l’expérience sera enrichissante et leur permettra d’évoluer dans leur pratique respective. Ils vont se frotter à des professionnels. « C’est aussi une difficulté. Nous ne faisons pas que ça, on est pris par le travail et notre quotidien ».

Objectif : championnat du monde

C’est une nouvelle pierre qui s’ajoute à leur parcours d’athlète. Pour Yves Tehau c’est une marche de plus franchie vers les championnats du monde. « C’est mon objectif à long terme », confie-t-il. « En faisant plusieurs compétitions dans l’année, ça m’entraîne. »

Ils ont acquis une grande renommé en peu de temps. Pour la deuxième édition de l’événement plus de 500 participants se sont présentés aux qualifications. La compétition aura lieu les 23 et 24 septembre à Nice au Palais des expositions. En attendant le rendez-vous vous pouvez regardez les grands moments de l’édition 2016 de The Alpha Games. Ils sont en ligne sur le site : http://www.thealphagames.fr.

Cette compétition est ouverte aux athlètes du monde entier qui veulent tester leur niveau de fitness. Ont été qualifiés pour cette édition 2017 :

48 athlètes femmes élite et 48 athlètes hommes élites, 12 athlètes femmes RX et 12 athlètes hommes RX, 36 femmes scaled et 38 hommes scaled, 36 équipes femmes et 36 équipes hommes, 12 équipes femmes RX et 12 équipes hommes RX et enfin 12 athlètes femmes masters et 12 athlètes hommes masters.

Texte : Delphine BARRAIS

SUGGESTIONS TAHITI FIT STORE