Décidément, ça bouge dans le Crossfit local. Après l’exploit de nos athlètes locaux, Yves Tehau et Roniu Aiamu, lors du Normandie Throwdown, c’est au tour de Vaihau Bottari de participer à une compétition en métropole.

Lire aussi: Yves et Roniu sur le podium du Normandie Throwdown

Cet athlète du club Nahiti No Arue est actuellement à Nice afin de participer aux fameux Alpha Games. Cet événement de Crossfit, qui se tiendra les 24 et 25 septembre 2016, réunira pas moins de 160 athlètes. Tout le gratin du Crossfit français y sera présent. Autant dire que notre champion participera à un événement majeur de cette discipline en plein essor. Un prize money de 10 000 euros sera même attribué au vainqueur de la compétition.

Lire aussi: Vaihau Bottari en route pour les Alpha Games

Nous avons réussi à contacter notre Crossfitter en pleine préparation pour ce week end. A J-2 de la compétition, Vaihau nous livre ses impressions.

Vaihau, comment s’est passé ton arrivé en France?

Eh bien, j’ai vraiment eu du mal avec le décalage horaire. J’ai récupéré seulement au bout de 4 jours. Heureusement que j’avais demandé des conseils à Yves (Tehau). Il m’a dit de prendre de la mélatonine pour forcer le sommeil, ce que j’ai fait. Ça m’a bien aidé. Sinon à part ça, on est bien installé. Ludo (président de Nahiti) et moi, on loge chez un copain. Je m’entraîne tous les soirs sans trop forcer, à 80%, pour garder mon corps éveillé pour la compète. Mon coach Guillaume Pierre Guillou veille à ce que je ne me fatigue pas trop cette semaine.

Tu as pu te confronter à des athlètes locaux ?

Je me suis entrainé avec certains d’entre eux mais interdiction de me donner à fond. Ce que je peux dire pour l’instant, c’est qu’ils sont très fort sur tout ce qui est cardio par contre en gymnastique et haltérophilie, j’avais une avance sur eux.

Comment tu te sens à J-2 de la compétition?

Je pars très confiant mais comme mon coach me dit, le Crossdfit est un sport aléatoire. Tu peux tomber sur 4 WOD où tu as que des points faibles comme tu peux tomber sur 4 WOD où tu as que des points forts. Parfois le gagnant de la compétition n’est pas forcément meilleur que toi en Crossfit, c’est juste que les WOD qui ont été donné lui étaient favorables. Je pars confiant en tout les cas. Mon coach est là pour me mettre en confiance. Et il y a eu tellement de sacrifices que je donnerai tout ce que j’ai. J’ai confiance en mes entraînements et je suis sûr de faire quelque chose à cette compétition qui de plus accueillera 2 stars des Crossfit Games, Jacob Hepner et Lukas Hogberg, respectivement 7ème et 14ème des Games. De plus, un prize money de 10 000 euros, ça motive! (rires)

Nous lui souhaitons bon courage à cet espoir de la discipline.