Dans le monde de la musculation, et même celui de la minceur, il y a un complémentaire alimentaire qui talonne de près la protéine en poudre en terme de popularité. Il s’agit de la barre protéinée. Cette dernière s’apparente de près à une barre de Snickers, vous savez, cette barre chocolatée très sucrée, prisée par les enfants. Attention donc à ne pas confondre.

Comme tout complémentaire alimentaire, il peut y avoir du bon comme du mauvais. Nous allons répondre aux questions les plus utiles afin de cerner au mieux ce complément très prisé.

A quoi sert une barre de protéines ?

Comme son homologue en poudre, la barre protéinée sert principalement à combler un déficit en protéine. La barre protéinée se veut plus pratique qu’un tupperware avec du blanc de poulet et un peu de féculents. Pour les mordus de musculation, elle sera parfaite pour une prise de masse. Certaines personnes l’utilisent également en remplacement de repas, afin de perdre du poids. Nous déconseillons fortement cette pratique. Pour une perte de poids, rien de mieux qu’une alimentation saine, équilibrée et adaptée à son objectif.

Lire aussi: Perdre du poids sans régime?

Trop consommer de barres protéinées peut éventuellement faire grossir car elles peuvent s’avérer très caloriques et cet apport peut excéder les besoins de l’organisme. De plus, suivant les ingrédients et le moment de la prise, la barre de protéines peut plus ou moins favoriser une prise de gras, voire des problèmes de santé.

Lire aussi: Protéines en poudre, pour qui et pourquoi?

Pour qui la barre protéinée est-elle destinée?

Comme nous l’avons dit précédemment, la barre protéinée, telle que vendue dans les commerces, est plutôt destinée aux sportifs réguliers qui cherchent avant tout un complément en protéines et non un amincissement.

Comment bien choisir sa barre de protéines ?

Pas le choix, pour être sûr de la qualité de la barre, il faut examiner son étiquette avec attention. La qualité et la quantité des ingrédients doivent être passées à la loupe !

Les Protéines

high_protein_barre-vanille-display

Il vaut mieux choisir une barre contenant au moins 20 grammes de protéines, pour qu’il y ait un réel apport complémentaire en protéine. Sinon, vous risqueriez de devoir en consommer plusieurs d’affilée.
Généralement, plusieurs sources de protéines sont utilisées pour concevoir la barre. La whey, les isolats de lactosérum, la caséine ou même une protéine de soja sont acceptables.

Lire aussi: Fixabolic de Canibal Nutrition

Les Glucides

Les barres de protéines sont plutôt utilisées comme en-cas, pour combler l’alimentation. En cela, leurs glucides doivent respecter la même règle que pour une alimentation saine : un Index Glycémique bas ou modéré.
Les barres qui contiennent comme source principale du saccharose ou du sirop de glucose sont donc à éviter. Le mieux est de choisir une barre fabriquée à partir de céréales complètes ou de flocons d’avoine.
Si vous choissez une barre dont l’Index Glycémique est haut, consommez-la autour de l’entrainement pour limiter les dégats. En effet, un IG haut risque, sinon, de favoriser une prise de gras et le développement de diabète sur le long terme.

75094_394551023968769_1794846208_n

Les Lipides

Les graisses trans sont à éviter absolument. Les barres à base d’huiles hydrogénées sont donc à proscrire. Pour le reste, une barre de protéines peut contenir un peu de graisses saturées, ainsi que des insaturées. Mais, il faut veiller que cela n’augmente pas trop l’apport calorique de la barre si votre but est surtout de consommer plus de protéines. Sinon, il faudra en tenir compte dans votre diète.

Les Additifs

Il en existe de nombreuses sortes. Les premiers sont ceux qui vont donner du goût. Le sel, par exemple. Son apport doit être surveillé. La barre ne doit pas trop en contenir.
Des édulcorants sont également utilisés pour donner un goût sucré sans apporter de calories. Cependant, certains d’entre eux pourraient être nocifs pour la santé et il vaut donc mieux limiter leur consommation.
En ce qui concerne les additifs de texture, de couleur ou de conservation, une barre de protéines ne devrait pas trop en contenir, voire pas du tout.

NOS NOTES ...
Goût
Qualité nutritionnelle
Sourcehttp://www.azbody.com
PARTAGER
Article précédentVaima Fitness Club: des plats fit pour être fit!
Article suivantLa récupération optimale, la clé de la réussite!
Suivez toute l'actualité muscle et fitness sur www.tahiti-fit.com. Tahiti Fit c'est également des conseils sur la nutrition et l'entrainement.