Qui n’a jamais, dans sa tendre enfance, sauter sur un trampoline ou bien même sur son lit ? Eh bien tout le monde l’a fait diriez-vous. Durant toutes ces années, le trampoline était le parfait accessoire pour s’amuser. Mais saviez-vous qu’on faisait également du sport avec un trampoline ? Et bien plus encore, on brûle des calories et on renforce ses muscles !

En effet, en rebondissant, on alterne rapidement flexion/extension, contraction et relâchement musculaire. Ces enchainements de mouvements permettent un renforcement rapide de la masse musculaire. De plus, le trampoline sollicite les articulations tout en douceur ce qui limite le risque de blessures. Mais, c’est avant tout sur le travail de proprioception que le trampoline se pose en outil de choix pour la personne en quête de minceur ou même le coureur expérimenté. En plaçant non-stop en situation de déséquilibre, il oblige à un contrôle aigu des genoux et stimule tous les capteurs de l’équilibre corporel, qui permettent d’anticiper et donc d’éviter les blessures. En rééducation, le trampoline est aussi champion pour traiter fractures de fatigue ou du métatarse, tendinites ou entorse de la cheville. Efficacement et sans traumatiser, puisque son rebond amortit l’effort. Ainsi, il permet souvent une reprise anticipée.

Nous sommes partis à la rencontre de Cris Blanchet, coach chez Bodystudio. Ce dernier a intégré le trampoline dans ses séances de coaching. Il nous parle des bienfaits de cet accessoire de sport.

« Je garde à peu près le même principe sur chaque séance. Ce sont donc des séances, en small group training (5 à 6 personnes), qui durent entre 30 et 45 minutes. La séance peut être destinée à tous les niveaux, que ce soit pour une simple remise en forme ou bien une préparation pour une compétition.

Dans le contenu de la séance, on a mis en place récemment le trampoline afin de varier les exercices, travailler différemment, en se concentrant notamment sur la proprioception. Cela permet vraiment de travailler son cardio sans se blesser.

Avec le trampoline, on travaille essentiellement tout ce qui est gainage, donc les muscles profonds qui permettent d’affiner la silhouette, tenir la colonne vertébrale. Le ressenti se fait essentiellement sur les muscles des cuisses et des fessiers puisqu’on pousse sur ses jambes pour rebondir. Mais à côté de ça, c’est tout le haut du corps qui travaille afin d’avoir un maintien conséquent pour travailler en gainage profond. »

Une pratique sportive qui plaît aux adhérents. Tahia Fournier nous livre ses impressions :

« Avec Cris, ce n’est jamais pareil ! Il nous surprend tout le temps (rires). Souvent quand on arrive à la salle, on se demande : « mais qu’est-ce que je fais ici ? ». Une chose est sûre, on SOUFFRE, çà il n’y a aucun doute (rires). Mais à chaque fois on revient ici, c’est qu’on doit aimer ça au final.

Lorsqu’on voit des trampolines, on croit qu’on s’amuse mais non. Je peux vous assurer qu’on ne s’amuse pas du tout (rires). »

SUGGESTIONS TAHITI FIT STORE