CHEAT MEAL – littéralement traduisez « repas de triche » : le cheat meal est le repas « relax » de la semaine. Préconisé lors d’une diète hypocalorique, le cheat meal parfois étendu en cheat day est le repas ou le jour durant lequel le sportif ou la sportive que vous êtes peut manger tout ce qu’il ou elle désire sans tenir compte de l’apport calorique fourni au corps. Cela se résume bien souvent par une pizza grand format et une crêpe sucrée.

Les avis divergent quant à la consommation ou non d’un « cheat » pendant une préparation à une compétition.

Il semble cependant bon de se faire du bien, surtout psychologiquement, quand on est « juste » dans l’aspect « je fais attention à ce que je mange sans pour autant vouloir ressembler à une miss bikini ou à un bodybuilder ».

  1. Le cheat meal : mode d’emploi

Il y a « cheat meal » et « cheat meal ». Selon le degré de votre diète, des pancakes au beurre de cacahuètes avec un smoothie aux fruits rouges pourront passer pour un cheat meal pour des athlètes préparant une compétition de Bodybuilding alors qu’ils constitueront un petit déjeuner complet chez une personne lambda.

Faites vous plaisir ! Ce sont les seuls mots d’ordre.

Petite astuce : pour faire d’une pierre deux coups, programmez vous une séance de sport intense juste avant votre cheat meal. Cela permettra de recharger vos muscles en glycogène (stock d’énergie dans les muscles) et de profiter des bénéfices du cheat meal.

  1. Les points positifs

  • Lors d’un régime hypocalorique, sur une période plus ou moins longue, le corps ralentie son taux métabolique pour conserver son énergie. Oui, le corps humain est intelligent, il se dit « si il ou elle continue à manger de la sorte, je vais stocker pour ne pas manquer d’énergie ! ». Le cheat meal (une fois par semaine !) va choquer le corps et celui-ci va donc booster son métabolisme. Autrement dit, ce fameux cheat meal fera dire au corps « aaaaaahhhhh, je n’ai pas besoin de me mettre en mode famine ! » ;).
  • Le cheat meal peut aussi être perçu comme une récompense après une semaine stricte. On sait tous qu’on commence à être obsédés par tous nos pêchés mignons dès le quatrième jour de notre « nouveau mode de vie healthy ». Penser qu’une fois par semaine, on pourra se permettre de pêcher, crée une motivation pour tenir sa diète et relâcher le stress que celle-ci provoque.
  • Même si aujourd’hui, le mode de vie healthy est suivi par de nombreuses personnes dans votre entourage et qu’il n’est plus si difficile de se retrouver autour d’une bonne salade ou d’un bon poisson cru au restaurant, il est bon de penser que l’on peut se retrouver entre amis ou même en famille autour d’une bonne raclette ou à siroter un cocktail en écoutant un bon groupe de musique. Avoir une vie sociale en poursuivant ses objectifs est donc possible.
  1. Les points négatifs

  • Vous risquez de retrouver cette sensation de lourdeur, avec les problèmes de ventre ou des maux de tête associés. Symptômes que la plupart des gens subissent quotidiennement sans faire la relation avec ce qu’ils mangent (et dépensent un argent fou pour acheter des médicaments). Vous voudrez vite revenir à une alimentation saine et retrouver une énergie constante que seul un corps bien nourri peut vous apporter.
  • La conséquence d’une grosse consommation de glucides est immédiate sur la balance : pour chaque gramme de glucides, vous allez stocker environ 3 grammes d’eau. Il n’est pas impossible de prendre 1 ou 2 kilos si vous abusez vraiment sur une journée. Dans ces cas là pas de panique c’est juste de l’eau. Votre corps va l’éliminer dès que vous remangerez sainement. Cela donne d’ailleurs des effets spectaculaires sur la balance on peut perdre 1 kilo en 1 journée ! Maintenant vous savez pourquoi si ça vous arrive.
  • Vous pourriez reprendre goût à la mal bouffe… A ce moment là, pensez à tous les bienfaits que le mode de vie sain vous a apportez tant au niveau de votre ligne qu’au niveau de votre état d’esprit !

Cheat ou pas cheat ? A vous de choisir !