La compétition IFBB arrive à grande vitesse. Parmi les compétitrices dans la catégorie Miss Bikini, on retrouve Cindy Leroux, 35 ans et nouvelle dans le monde de la musculation puisqu’elle ne le « découvre » réellement qu’il y a deux ans. Elle a participé à la compétition Tahiti Body Contest en 2014.

« J’ai toujours été très sportive. Je faisais beaucoup de fitness avec les concepts LesMills, que j’adore d’ailleurs, des sorties VTT le weekend, du footing et de la randonnée, et depuis peu de la musculation.

J’ai commencé le fitness en 2004 il me semble. Et j’ai été addict de suite. J’aimais beaucoup cet effet de groupe, je trouvais que c’était vraiment plus agréable et motivant de se retrouver dans une salle en groupe, de la bonne musique, une bonne ambiance et faire du sport avec le sourire. Pour ce qui est de la musculation, j’ai découvert ce « monde » en mars 2014. La musculation c’était pour moi, à l’époque, quelque chose d’ennuyeux. C’était impensable de faire de la musculation à la place du fitness. Aujourd’hui, j’en ai une tout autre vision. En fait, j’ai eu besoin de changement. Mon frère m’a proposé de venir faire de la muscu avec lui. J’y suis allé, et surprise !!! J’ai aimé ca !!! C’était fun en plus de pouvoir pratiquer du sport avec mon petit frère, il y avait une ambiance super conviviale et familiale dans cette salle. Je trouve que c’est important de se sentir bien et à l’aise dans une salle de sport, ça t’aide à revenir. Il m’a donc suivie pendant 4 mois pour me permettre d’être autonome, et aujourd’hui j’y vais seule et je fais mes programmes en solo. »

La musculation, contre toute attente, fait partie intégrante de la routine de la jeune femme aujourd’hui.

« C’est mon petit moment de décompression on va dire. J’en ai juste besoin et ça fait partie de mon quotidien. C’est devenu normal pour moi de finir ma journée par une séance de muscu, je me sens tellement bien après, je suis plus détendue. »

Quand on lui parle de sa première expérience de Miss Bikini, Cindy avoue qu’elle n’était pas prête.

« Pour des raisons personnelles je n’ai pas pu me préparer comme je le voulais. Et 3 à 4 semaines avant le jour J, je me suis dit que j’allais le faire malgré tout. J’ai eu les résultats de mon travail, donc médiocre. Je me suis toujours dit après cette compète que j’allais mieux faire la prochaine fois mais en étant suivi par un coach. J’aimerais vraiment voir jusqu’où je peux aller. »

« Aujourd’hui, tout est différent, tout est beaucoup plus simple pour moi personnellement, je suis complètement épanouie, plus sereine et surtout libre de faire ce que je veux et ce qu’il me plait. Au niveau de mes entrainements, je m’entraine beaucoup plus qu’avant, car ma salle est sur Papara, près de mon boulot. Je m’entraine du lundi au vendredi à Papara, et depuis peu j’ai rajouté le samedi chez Roberto Gym, et le dimanche c’est plutôt footing.

Niveau préparation, pour l’instant, c’est beaucoup d’excitation et de motivation, je ne suis pas du tout stressée. »

Cindy est suivie par Landry Denis, qui est coach sportif mais un ami avant tout.

Debout à 5h, elle s’entraîne une fois par jour pour le moment et mange 6 fois dans la journée. Elle fait beaucoup plus de muscu que de cardio, entre 1 heure et 1 heure 30 de muscu avec forcément 20 minutes de cardio à la fin de chaque séance. A 21h30 au dodo !

Des conseils à donner à des filles qui souhaiteraient se rapprocher un maximum d’un idéal MISS BIKINI ?

« Le plus important je pense est le premier pas. Vous pouvez venir de très loin quant à l’objectif que vous vous êtes fixés mais si vous ne faites pas le premier pas, rien ne se passera. Il faut rester motivée, garder en tête son physique idéale, se fixer des petits objectifs à atteindre chaque semaine et les dépasser au fil du temps. Ça aide beaucoup de voir que tu évolues.

C’est important de faire attention à ce que tu mets dans ton assiette, il faut être régulier dans l’activité physique. Venir une semaine et rien la semaine d’après n’est pas constructif pour obtenir un corps plus tonique. Puis pourquoi pas avoir le focus de faire une compétition Bikini, cela booste pour passer au niveau supérieur ! »

« Je voudrais remercier toute ces personnes qui me soutiennent, ma famille, mes ami(e)s qui me boost, m’aide dans ma préparation et qui sont vachement impliqués d’ailleurs ;). Vous me procurez énormément d’énergie positive. Fitness Island mon partenaire pour mes équipements et mes produits, Landry pour son coaching hors du commun, MAO GYM Papara, Roberto Gym… Grand merci à tous et à très bientôt. »

RR