Chers messieurs, en ce moment vous n’avez pas la pêche, vous avez du mal à prendre du muscle malgré tous vos efforts à la salle et pire encore votre libido s’effondre. Si vous arrivez à ce stade et que Madame commence à s’inquiéter, alors le problème est grave ! Mais d’où vient le problème ?

La réponse se trouve peut-être dans vos hormones, pas celles que certains s’injectent mais bien les hormones naturelles qui sont secrétées par le corps humain.

Nous l’avons vu dans de précédents articles, notamment sur le stress, les hormones ont un impact considérable sur votre bien-être et votre métabolisme.

Quelles sont les principales hormones chez les hommes ?

Il y a 4 principales hormones à prendre en compte lorsqu’on veut prendre de la masse musculaire, se sentir fort, puissant et en forme.

La testostérone

C’est l’hormone mâle par excellence ! C’est ce qui fait d’un homme un Homme ! La testostérone, plus communément appelé la testo, possède de nombreuses fonctions importantes comme la régulation de la libido, de l’énergie, la santé des os, la fonction immunitaire et le développement musculaire. C’est une hormone stéroïde qui a des effets androgéniques et anabolisants (qui développe le muscle) chez les hommes et les femmes également.

Hormone de croissance (GH) et l’ IGF-1 (Insulin-like Growth)

L’hormone de croissance (GH) affecte positivement les fonctions métaboliques, la production de glycogène, la synthèse des protéines, le métabolisme des graisses et des éléments de structure tels que les os et le cartilage.
Il stimule également la production de croissance analogue à l’insuline facteur-1 (IGF-1).
L’IGF-1 déclenche une chaîne d’événements qui finissent par développer vos muscles.

Insuline

L’insuline est sécrétée par le pancréas et s’élève proportionnellement à la hausse des niveaux de sucre dans le sang, habituellement après l’ingestion d’aliments et / ou boissons.

Une fois l’insuline dans le sang, il transporte les nutriments comme le glucose, les acides aminés et les acides gras dans certaines cellules du corps. Si ces éléments nutritifs sont envoyés  dans les cellules musculaires, les muscles se développeront. Inversement, si ces éléments nutritifs sont envoyés dans les cellules adipeuses, graisse corporelle augmente.

Comment booster vos hormones ?

Nos niveaux d’hormones baissent en fonction et de l’âge et surtout en fonction du style de vie. La testostérone et le niveau de l’hormone de croissance baissent de manière significative autour de 30 ans et vont continuer à baisser de près de 10% tous les dix ans par la suite.

Cependant, il existe certaines solutions pour booster naturellement votre système hormonal.

  • Dormir 7 à 9 heures chaque nuit

Ce n’est plus un secret, la récupération doit être au centre de vos préoccupations afin de bâtir un corps de dieu !

Un grand pic de GH est libéré dans la première heure de sommeil. Ensuite, de petits pics de GH sont sécrétés toutes les quatre heures. Plus vous dormez, plus vous produisez de la GH.

Inversement, un manque de sommeil contribue à une augmentation de la production de cortisol, une hormone catabolique, ce qui fera baisser le taux de testostérone.

  • Réduisez votre stress

Comme nous l’avons dit, le stress nuit à votre santé et surtout à vos muscles ! (voir article).

Chaque individu a son lot de stress, travail, famille, problèmes personnels,… Essayez de le réduire au maximum. Pour cela, n’hésitez pas à pratiquer une activité de réduction du stress, telle que le yoga ou la méditation.

  • Effectuez des exercices de base à haute intensité avec de courtes périodes de repos

Faîtes régulièrement des exercices poly-articulaires (squat, soulevé de terre, développé couché,…) à haute intensité (mi-lourd à lourd) avec un minimum de repos entre les séries. Cela augmente la sécrétion de GH, d’ IGF-1 et de testo.
Plus votre entrainement sera intense, plus la sécrétion d’hormones anabolisantes sera importante.

  • Consommez des protéines et des glucides après votre entrainement

Essayez de consommer un shake de protéine, ainsi que des glucides (sucres) dans l’heure qui suit votre entrainement. Les protéines apporteront les nutriments nécessaires à la réparation musculaire. Les glucides vont créer un pic d’insuline qui enverra  tous les éléments nutritifs directement dans les cellules musculaires. Cela boostera votre métabolisme.

  • Eliminer ou réduisez considérablement caféine, alcool, nicotine ou autre drogues

L’alcool interfère avec la synthèse des protéines, réduit considérablement le taux de testostérone, diminue la sécrétion de GH et diminue la sensibilité à l’insuline. De ce fait, ce sont les cellules adipeuses, plutôt que les cellules musculaires, qui sont privilégié pour l’apport des nutriments.

La caféine et les autres drogues, quant à eux, peuvent élever votre niveau de cortisol.

Vous avez à présent toutes les cartes en main pour booster vos hormones et notamment votre testo !

Source: How to supercharge your hormones By John Berardi, PhD