Le Crossfit, sport très en vogue, dispose aujourd’hui de sa première box, autrement dit salle de Crossfit, en Polynésie. Crossfit Varua, est officiellement affilié à l’instance internationale Crossfit. Cette affiliation permettra aux membres de cette box de participer plus facilement aux sélectives régionales organisées en vue des célèbres Crossfit Games. Crossfit Varua est situé dans la vallée de Titioro, en face de Sodimec.

Manu Buchin, gérant de Gym Zone et de Crossfit Varua, nous explique plus en détails les enjeux de cette affiliation.

Manu, tu es le gérant de Gym Zone et plus particulièrement de cette box de Crossfit. Peux-tu nous expliquer en quoi consiste cette affiliation et quels en sont les avantages?

La box nous permet aujourd’hui, avec cette affiliation, de participer aux sélectives de CrossFit plus facilement. Nous ne sommes plus obligés d’envoyer des vidéos (via la plateforme web Crossfit.com)  afin de prétendre aux sélectives. A titre personnel, afin de participer aux grands événements de Crossfit, le participant passe par des sélectives, et pour cela, il doit se filmer en train d’exécuter le WOD exigé. Il télécharge ensuite sa vidéo sur le site puis attend sa validation. Vu nos vitesses de connexions, cela peut prendre énormément de temps et souvent il y a des ratés, erreur de chargement, coupures de connexion, etc…  Grâce à l’affiliation, nous sommes dispensés de cette procédure. Cela nous enlève beaucoup de stress, faut l’avouer. Dans une box, l’instructeur disposant du level 1, certification délivrée par la société internationale Crossfit, peut validé localement le WOD d’un participant. Donc plus besoin d’envoyer la vidéo même si filmer l’exécution du WOD reste obligatoire en cas de contestation.

Autre avantage de l’affiliation, c’est l’utilisation du terme « Crossfit ». Il faut savoir que le mot « Crossfit » est une marque déposée. On pourra désormais utiliser le terme « Crossfit » plus facilement. On pourra l’imprimer sur des tricots. On pourra le mettre sur une pancarte. Surtout, on pourra dire qu’on fait du « Crossfit ». On reste tout de même soumis à certaines règles, comme par exemple ne pas utiliser dans les noms de compétitions mais l’affiliation permet une règlementation plus souple.

Tu as donc des coachs dans cette box?

Le coach c’est Manutea Lagarde, c’est lui qui a sont Level 1. C’est notamment grâce à lui qu’on a pu s’affilier.

Il y a du monde aujourd’hui. Combien comptes-tu d’adhérents ici?

Tous confondus, on est sur une base de 40 adhérents. En plus de ceux là, j’ai plusieurs associations qui viennent, une à deux fois par semaine, faire du renforcement musculaire, comme notamment l’équipe de va’a du Team OPT et la troupe de danse Hei Tahiti. On va donc dire qu’il y a 80 personnes qui viennent dans cette box.

Manu, tu n’es pas inconnu dans le monde du muscle et du fitness, pourquoi le Crossfit?

Eh bien, je me suis aperçu que je n’avais aucune condition physique, pourtant j’ai fait de la force pendant 5-6 ans, du bodybuilding pendant plus de 15 ans. On va dire que ma condition physique était limitée. Si on me demandait de courir ne serait-ce qu’un kilomètre, je n’avais nullement le cardio pour. Et si on me demandait de creuser un trou, j’étais vite fatigué. Donc, voila la raison principale, pour laquelle, je me suis lancé dans le Crossfit. Une autre chose qui m’a plu dans le Crossfit, c’est qu’on utilise beaucoup de mouvements issus de la force athlétique et de la musculation, donc des mouvements que je connais parfaitement. J’aime ce mélange d’exercices qu’on peut utiliser à chaque WOD. Les WOD ne se ressemblent jamais. Dans le Crossfit, on s’améliore au niveau du cardio et de l’endurance musculaire sans pour autant perdre en masse. On travaille également la masse musculaire mais avec des mouvements plus fonctionnels que les exercices d’isolation en musculation.