C’est un grand gaillard que nous avons rencontré pour vous. A 42 ans, David participe à sa première compétition de Body Building. 1m90, 90 kg, David Matke pratique du sport depuis très jeune.

« J’ai commencé la muscu car mon frère, Stéphane, de 5 ans mon cadet (cf. article) a été plusieurs fois champion de force athlétique et de bodybuillding. Il m’a ouvert la voie de cette passion j’ai envie de dire.

Lire aussi: Nathalie et Stéphane : le fit couple du championnat de Polynésie

Je m’entraîne depuis 4 ans régulièrement à la salle de musculation. Avant ça je préférais faire du sport en extérieur. »

« La musculation permet d’avoir une meilleure hygiène de vie, de la discipline et surtout, d’être en bonne santé physique ! Effectivement, on ne peut voir de bons résultats sans adopter une rééducation alimentaire et une bonne hygiène de vie quotidienne. »

La préparation :

C’est ma première compétition en bodybuilding mais j’ai commencé à faire de la compétition en force athlétique l’an dernier où j’ai été champion de Polynésie 2015 dans ma catégorie c’est-à-dire vétérans moins de 120kg.

Je me prépare pour cette prochaine compète depuis une année déjà, juste après ma dernière compète de force qui s’est déroulée en septembre 2015. Concernant la diète, j’entame ce mois-ci mon quatrième mois.

Dans les grandes lignes la préparation se résume à s’entraîner dur 5 à 6 jours par semaine mais le plus difficile est je pense pour plus d’un athlète, la restriction alimentaire en vue de sécher un maximum tout en gardant du volume musculaire.

Qui et qu’est qui te pousse à participer ?

Lorsque j’ai commencé à faire sérieusement de la musculation, c’était dans l’optique de faire du sport pour moi-même c’est seulement depuis peu que je me suis décidé à franchir le pas. Mon frère y est pour beaucoup.

Tu partages la vie d’une coach sportive, cela t’aide t’il pour ta préparation ?

C’est sûr que lorsque l’on vit la même passion avec sa compagne, ça ne peut qu’être un plus, surtout au niveau diète alimentaire.

Aujourd’hui et demain :

A quelques jours de la compétition comment te sens-tu ?

A vrai dire je me sens bien, bien que parfois j’ai envie de manger un bon poisson cru au lait de coco (rires).

Tu penses continuer après ces deux compètes ?

Je vais d’abord me concentrer sur celles qui viennent avant de voir plus loin mais pourquoi pas !!!

Des projets ?

Oui bien sûr, fonder une petite famille avec ma fiancée et bien d’autres projets…

Un message ?

Je dirai qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à faire du sport et j’encourage tous les participants pour les deux compétitions prévues, « fa’aitoito les gars » et que le meilleur gagne.

Chaque année, la fédération polynésienne d’haltérophilie, musculation et disciplines associées organise un championnat Mr Polynésie, bodybuilding, men’s physique et miss bikini fitness. Ce championnat rassemble six clubs de Tahiti, un de Bora bora et un autre de Moorea. Plus de 32 athlètes sont inscrits.
L’événement aura lieu samedi 15 octobre au Méridien à partir de 19 heures. Il se déroulera en trois temps : bikini fitness, men’s physique et bodybuilding. Les gagnants remporteront leur entrée au South Pacific 2016 prévu le samedi 22 octobre.

RR