« Volonté, discipline et rigueur, il n’y a pas de secret pour atteindre ses objectifs ! » Portrait d’une jeune femme à l’avenir fit bien prometteur !

Fanny Sigward, 31 ans, 1m65 et un physique de rêve. Cette jeune femme rigoureuse et pleine de charme se présente au championnat de Polynésie de ce samedi (cf article) et au TBC du 19 décembre prochain dans la catégorie Miss Bikini.

Je me préparais pour me présenter au TBC. Mon coach m a proposé de faire également le championnat de Polynésie, et vu que j’étais prête, je me suis inscrite. Ce n était pas du tout prévu à l’avance.

Adepte de fitness et passionnée de sport, Fanny fréquente les salles de sport quotidiennement depuis des années.

Je fais beaucoup de sport depuis longtemps, principalement des cours collectifs en fitness et du cardio. Jusqu’à ce qu’on m’explique que pour atteindre le shape que je souhaitais, il fallait rajouter la musculation. Alors j’ai commencé la muscu il y a un an.

En fait, j’ai depuis longtemps comme idéal physique le corps des filles qui se présentent aux compétitions de fitness. Les photos et vidéos des Bikinis fitness partagées sur la toile me faisaient rêver, j’ai donc décidé de travailler pour.

Je m’entraine 6 jours sur 7, et ceci toute l’année. Le matin je viens à la salle pour 2 heures : je fais de la musculation, des abdos et je finis par 30 minutes de cardio. Je fais aussi attention à mon alimentation, il y a beaucoup d’aliments que je ne consomme quasiment jamais.

Depuis le mois d’octobre, on a intensifié les entrainements de musculation, aussi je reviens à la salle en fin de journée pour faire des cours collectifs de haute intensité (grit ou rpm, très efficace pour brûler la graisse).

De la même façon le régime est de plus en plus strict. Il faut peser les aliments, faire attention aux méthodes de cuisson ainsi qu’aux assaisonnements.

Le dernier mois l’aliment que je consomme le plus est le blanc d’oeuf. (des protéines maigres, des légumes et crudités verts, avec très peu de glucides). Autant vous dire qu’en période de préparation, les menus d’une candidate à Miss Bikini n’est pas très variée.

Quelle est ta principale motivation ?

En fait c’est une vraie passion… 

J’ai besoin et j’aime faire du sport. Pour obtenir de meilleurs résultats je me suis aussi intéressée à la diététique et aux différents compléments alimentaires. Et j’ai toujours envie de pratiquer et d’apprendre d avantage.

On parle de préparation … qu’en est-il des sacrifices pour atteindre ton objectif ?

Durant les mois précédant la compétition, j’avoue, ma vie sociale n’est pas très joyeuse. J’ai un rythme de vie bien carré, je me couche et me lève tôt, je ne sors pas le weekend et ne mange que les repas diététiques que je me prépare.

Je vais m’entrainer deux fois par jour, et je fais aussi du cardio le weekend. Donc çà m’isole un peu. Il y a des choses que l’on ne peut plus partager, et le temps dédié au sport est encore plus important.

J’ai la chance d être bien entourée, dans mes entrainements, pour mon suivi alimentaire, pour ma motivation, pour mon mental, et dans ma vie familiale et affective.

J’ai besoin d’être entourée et soutenue, ce n’est pas un rythme facile à vivre. 

Y a-t-il eu des moments où tu as eu envie de tout lâcher ? Qu’est-ce qui t’a poussée à tenir ?

Tout arrêter ! Non, impossible, j’aime trop çà ! 

Il y a des moments plus difficiles oui, des moments dans lesquels je suis fatiguée, physiquement, psychologiquement, où je doute, où j ‘ai peur de ne pas y arriver. 

C est surtout la rigueur au niveau alimentaire qui m a été difficile. J’ai eu des phases.

A part ton physique, qu’est ce qu’y a changé en un an ?

Déjà cela fait un an que je suis venue vivre à Tahiti, donc je dirais que pratiquement toute ma vie a changée ! 

Physiquement je me sens mieux qu’il y a 1 an et je vais continuer a travailler dans cette voie. Ce travail physique m’a permis aussi d’être plus fort intérieurement, au niveau de la rigueur et de la volonté.

Après le 19, quels sont tes projets ?

Cette année je me suis consacrée à ma préparation physique avant tout le reste. Je me suis permise de vivre ma passion en premier, çà a été difficile, mais je suis vraiment contente de l’avoir fait. 

J’ai fait beaucoup de sacrifices financiers pour y arriver. Je vais devoir me concentrer d’avantage sur ma vie professionnelle après le 19.

Bien sur, je vais continuer à m’entrainer tous les jours c’est certain, mais je n’ai pas de projets définis. Concernant les compétitions, je vais déjà laisser passer celles du 12 et du 19 avant de m’avancer pour la suite!

Quelle est la première chose que tu mangeras après ta compétition ?

Certainement de la pizza car j adore çà !

Rendez-vous dès samedi pour pouvoir admirer cette athlète complète sur scène ! Bonne chance Fanny !

RR