Tahiti-fit.com est parti à la rencontre de Gaelle Osmont, coach diplômée d’état.

C’est lors d’une séance de Grit à Xtrem Gym que Gaelle a bien voulu répondre à nos questions.

Gaelle en bref

Age : 32
Date du diplôme : 6 juin 2014
Spécialité : fitness
Sport pratiqué : danse, tennis, handball , judo et équitation (niveau national)
Aujourd’hui: musculation, fitness, crossfit
Passion : musculation, fitness, crossfit, voyages
Nombre de personnes coachées : 5 dont 1 en préparation physique pour les jeux du pacifique de golf et deux filles pour miss Bikini

Tel: (689) 87 22 00 53

Mail: gaelle_osmont@yahoo.fr

Facebook: gaelle.osmont

Gaelle, tu fais partie des diplômés de la première promotion du BPJEPS « Educateur sportif », pourquoi avoir choisi cette voie ?

Je fais partie des personnes qui attendaient avec impatience la mise en place de cette formation localement, afin de régulariser notre situation. En effet, après avoir passé un diplôme de « personal trainer » américain en 2006, je suis rentrée a Tahiti. Ne pensant pas pouvoir exercer ici, faute de diplôme français, j’avais décidé de devenir hôtesse de l’air. C’est tout à fait par hasard, à la demande du patron d’un centre de remise en forme de la place que j’ai accepté de commencer à travailler en plateau musculation, à faire des programmes, et à donner des cours de fitness. C’est donc pour régulariser ma situation et enfin être en possession du diplôme français que j’ai suivi cette première formation Bpjeps.

Tu es professeur de fitness et coach personnel, quelle est ta préférence ?

J’ai une préférence pour ….les 2 (rires). J’aime suivre une personne ou un petit groupe de personnes ayant un objectif particulier, et travailler de mon côté pour adapter au mieux l’entraînement en fonction des objectifs à atteindre … J’aime encadrer un cours de fitness parce qu il s’y passe souvent un peu de magie , un engouement , une énergie ressentie par tout le groupe qui amène à un sentiment de bien être , de fierté de dépassement de soi (j’encadre essentiellement des cours où l’effort physique est intense , le challenge quasi permanent et le dépassement de soi prime sur  l’amusement).

Qu’est-ce qui t’anime dans ce métier? Je suppose que le fait de suivre la progression des personnes que tu coaches, et de constater les résultats, procure une certaine satisfaction, n’est-ce pas?

Que ce soit en coaching personnalisé ou en cours, je donne toujours le meilleur de mes connaissances, de ma capacité à inspirer, à être un modèle, afin d’aider au mieux mes athlètes à travailler à 200% de leurs capacités et à atteindre leurs objectifs.
J’ai eu la chance également d’avoir une formation diététique assez poussée, il y a quelques années et même si je ne suis pas diététicienne, je fais de mon mieux pour aider les gens à adopter une alimentation sportive en adéquation avec l’intensité de l’activité pratiquée et les résultats escomptés.
Il ne se passe pas un jour où on ne me demande pas  » qu’est-ce que je dois manger et je dois faire quoi comme programme sportif ? » .
J’essaie d’être une inspiration pour les autres. Le plus beau dans ce métier, c’est le retour des gens que tu reçois chaque jour, des compliments sur tes cours, sur ton investissement perso pour eux, ils sentent que tu es la pour eux et que chaque jour tu te donnes à fond , et c est la récompense ultime pour moi.

Quel est le conseil que tu répètes le plus souvent aux personnes que tu coaches ?

« It’s not 30% gym, 70% diet, it’s 100 % dedication »
Bon j’évite de dire ça tout de suite , j’attends de vérifier que la motivation est bien là.
Plus sérieusement, j essaie de les amener vers un nouveau mode de vie. Je leur fais prendre conscience qu’il ne s agit pas de se dire « allez pendant 1 mois je m’y mets à fond » et ensuite on laisse tout tomber, car ça ne sert a rien! Le véritable challenge pour moi c’est de les amener à aimer l’effort , à prendre conscience qu’il est essentiel de prendre soin de son corps car on en a qu’un, que manger sainement et pratiquer une activité c’est la santé , la vie , et un bien-être incroyable, une fois qu’on a passé le cap des débuts difficiles. Cela devient tout simplement naturel et essentiel de faire du sport.

Le fitness a beaucoup évolué ces dernière années techniquement parlant, que peux-tu nous dire à propos de cette évolution?

Depuis les années 90 , le fitness est en pleine croissance et il regroupe aujourd’hui une grande diversité d’activités. Fini Véronique et Davina! Aujourd’hui le fitness est multiple et divers, il y en a pour tous les goûts, tous les âges, hommes ou femmes . Avec la prise de conscience collective de l’importance à accorder à l’entretien de son corps , que bouger c’est la santé. Aujourd’hui, le fitness est pratiqué par tous. Ces dernières années, on a vu essentiellement le développement du wellness et des activités à haute intensité , dont le Crossfit dont je suis devenue une véritable passionnée et une adepte.

Aujourd’hui, les hommes font de plus en plus de fitness mais on assiste également au phénomène inverse, les femmes se mettent de plus en plus à la musculation. Selon toi à quoi est dû ce phénomène?

Le phénomène est lié a l’égalité des sexes donc tout le monde se mélange.  Alléluia! (Rires) L’évolution technique du fitness n’y est pas pour rien. Tous les cours qui allient travail de force d’endurance , dépassement de soi, HIIT, ça attire forcément les hommes.

La féminisation de la musculation, re-alléluia (Rires). Quand j’ai commencé à fréquenter les plateaux muscu j’étais toute seule, au mieux nous étions deux, oui la musculation est fortement recommandée mesdames, surtout quand on veut un corps de rêve mais encore faut-il se tourner vers un coach.
Même au niveau du crossfit mondial, les femmes sont très nombreuses à pratiquer et le niveau est très haut.
Je crois que les femmes ont envie d’être fortes et athlétiques. Les standards de beauté évoluent et c’est tant mieux. Je suis ravie car quand on pense femme/ musculation, on pense de moins en moins à femme bodybuildée mais plus à un corps athlétique, fesses d’enfer et tablettes de chocolat.
Sans oublier les enfants, nous venons de lancer des programmes pour enfants (on suit la tendance mondiale encore une fois), je m’occupe des « grands », les 11-15 ans. C’est vraiment passionnant. C’est à moi que revient le devoir de leur donner le goût de l’effort et je me régale , c’est la relève !!!

Nous assistons de nos jours à un boom du secteur du culte du physique et du bien être, penses-tu qu’il y ait des choses encore à faire dans ce milieu afin de motiver plus de personnes?

En effet, il n y a qu’à regarder les magazines , surfer sur le net , à commencer par les réseaux sociaux, on trouve des photos de corps de plus en plus athlétiques ( hommes et femmes confondues ), des recettes magiques pour avoir ce corps de rêve et/ou être en bonne santé.
Internet cela a du bon, ça permet au plus grand nombre d’avoir accès à l’information mais faut savoir faire le tri et savoir quoi retenir. Je vous conseille vivement de suivre l’actualité de Tahiti fit! C est une petite équipe de professionnels passionnés qui vous donneront les meilleurs conseils et qui sont à votre écoute.
J’en profite justement pour applaudir l’initiative du fondateur de ce site . Je suis déjà excitée a l’idée d’y partager mes connaissances, ma passion et de faire mon possible pour motiver le plus de gens sur notre belle île!

Quelles sont tes ambitions pour l’avenir ?

Je suis pas toute jeune donc il est trop tard pour être championne de crossfit ou trainer internationale chez Les Mills. Dommage que je ne puisse pas remonter le temps mais c’est la vie et j’ai un long chemin , un grand voyage à continuer, des gens à faire rêver, à pousser , à aider,  et je suis heureuse de faire ce métier/ passion.
Et puis qui c’est, il faut avoir des rêves et continuer à y croire et à tout faire pour les voir se concrétiser …

J’espère de tout cœur garder cette énergie qui m’habite et cette envie de partager ma passion et d’apporter bonheur et bien-être aux autres le plus longtemps possible.

Gaelle merci pour ces réponses spontanées. On te souhaite bon courage pour la suite et on te retrouve très bientôt dans notre rubrique « Le conseil du coach ».

[wonderplugin_carousel id= »21″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here