Samedi 15 mai 2015 – Le stade Punaruu a accueilli près de 200 personnes pour le Hot Fitness Mahana. Cet événement de fitness initié par Nanihi Buffetaud, élève en BTS, en collaboration avec la Fédération Polynésienne des Sports Adaptés et Handisport – FPSAH, a remporté un franc succès auprès du public.

Des personnes de tout âge ont pu s’essayer au bootcamp, en parcourant, avec bonne humeur, les différents ateliers supervisés par plusieurs coaches de la place. Les plus motivés ont enchaîné avec le fitness, animé par Caro et Tiff de Vital California.

Nanihi Buffetaud tire un bilan plus que positif de cette journée. Il convient de préciser que ce projet a été mené dans le cadre de son BTS.

Interview Nanihi Buffetaud

4Q9A3107Nanihi, tu es la jeune organisatrice de cet événement, pourquoi avoir organisé cette journée fitness?

Tout d’abord, j’ai co-organisé cet événement avec la Fédération Polynésienne des Sports Adaptés et Handisport dans le cadre de mon BTS. C’est une manifestation sportive, ouverte à tous, dans le principal but est de récolter des fonds pour financer les actions fédérales de la FPSAH.

Tu es souvent présente sur les événements de fitness, cette passion a-t-elle été à l’origine de ce projet?

Je suis avant tout une passionnée de sport tout court (rires). Après, passionnée de fitness, oui, et cela grâce à Tiff (Tiffany Burgaud, instructeur de fitness à Vital California). J’adore cette prof, j’adore ce qu’elle fait. Le bootcamp me plaît également puisque les coachs qui l’ont dispensé aujourd’hui, je les côtoie tous les jours.

Quelles difficultés as-tu rencontré dans l’organisation de cet événement?

Le plus dur a été la recherche de sponsors. En effet, trouver des partenaires qui nous mettent à disposition gratuitement certaines choses, ce n’est vraiment pas évident. Il y a toute la partie administrative également à gérer, toutes les autorisations qu’il faut avoir afin d’accueillir le public, et la logistique (barrières, scènes, etc.) à mettre en place. J’ai eu la chance d’être bien entourée pour pouvoir mener à bien l’organisation de cet événement. Tout s’est très bien passé.

Quel bilan dresses-tu de cette journée?

Je ne m’attendais pas à voir autant de monde. Nous avions prévu 150 personnes et là je pense que nous avons dépassé le nombre prévu. C’est donc un bilan plus que positif. Je suis vraiment contente. Mon projet a bien pris forme et j’espère que mon maître de stage, Alain Barrere, sera vraiment satisfait de cette journée. Il ne me restera qu’à préparer l’évaluation de l’événement pour finaliser mon examen oral. Allez, je pense que j’aurai au moins la moyenne! (rires)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here