Samedi 22 septembre 2018 – L’IFBB Tahiti organisait la 5ème édition de l’IFBB Open Polynésie. Le public a pu apprécier les prestations des athlètes qui étaient venus concourir dans les catégories Classic Bodybuilding, Men’s physique et Bikini Fitness. Ces athlètes au corps athlétique ont donc pu montrer le résultat de leur dure préparation.

Des critères ultra précis

Avoir un « beau corps » est à la portée de presque tout le monde. Mais pour faire de la compétition, ça ne suffit pas. Il faut répondre à des critères très spécifiques, aucun détail n’est laissé au hasard. D’où le fait que les athlètes commencent leur préparation environ 4-5 mois avant le jour-J :

Men’s Physique : Les juges notent les proportions ainsi que la symétrie du corps, qui doit être harmonieux. Vient ensuite la qualité musculaire : il faut être sec, ne pas avoir de gras ou d’eau sous-cutannée, les muscles doivent être saillants sans être trop volumineux. Le posing est également noté par les juges.

Bikini Fitness : Le corps doit être tonique, athlétique et pas trop musclé. Les filles doivent être sèches sans que les muscles ne soit trop marqués, le fameux « six-pack » est donc pénalisant. Les juges regardent également la qualité de la peau ainsi que le posing.

Men’s Physique & Bikini Fitness sont en quelques sortes les 2 catégories les plus accessibles pour des athlètes qui veulent se lancer en compétition. Les corps doivent garder un aspect « naturel » et la masse musculaire ne doit pas être trop importante.

Des athlètes au top

Dans la catégorie Men’s physique, c’est François Vautravers qui remporte la première place. Habitué des podiums, notamment dans la catégorie Master, cet athlète émérite confirme sa bonne progression.

Chez les femmes, c’est Vaiana Renouf, jeune athlète de la salle The Gym, qui remporte le « Overall » Bikini Fit Fitness. Cette compétitrice fait ses débuts dans la discipline et compte bien étoffer son palmarès.

En Classic Bodybuilding, nous retrouvons Ricky Pahio sur la plus haute marche du podium. Il devance Teiva Tetauira et Vincent Carreau, bien connus du plateau bodybuilding local.