Samedi 11 mars – En vue de leur déplacement à l’Arnold Classic Australia 2017, une partie de la délégation de l’IFBB Tahiti s’est rendue en Nouvelle-Zélande. Trois athlètes ont profité de ce stop sur Auckland pour participer à l’IFBB New-Zealand Pro/Am. Cette compétition de bodybuilding a réuni plusieurs athlètes locaux et certains étrangers venus spécialement pour l’occasion.

Lire aussi: Derniers préparatifs pour l’Arnold Classic Australia

Anaëlle Lopez, Vincent Carreau et Rauhiti Jubely ont fièrement représentés notre Fenua.

Anaëlle Lopez, athlète Bikini Fitness, s’illustre dans deux catégories en terminant sur le podium pour chacune d’entre elle. Notre championne finit 3ème dans les catégories novice Bikini Fitness et en Open Bikini 1,60/1,68m.

Vincent Carreau remporte une belle première place en Men’s Classic Bodybuilding.

Rauhiti Jubely, quant à lui, termine à une honorable 5ème place en Men’s physique +1,75m.

Les réactions à chaud de Vincent et Anaëlle :

« Concernant le séjour, rien ne change de mon quotidien de Tahiti avec les entrainements et la diète. Le climat légèrement frais facilite tout de même ces derniers jours d’avant compète, surtout par rapport à la restriction hydrique. L’enregistrement s’est fait vendredi à partir de 12h où Anaelle, Rauhiti (que je tiens à féliciter) et moi-même avons finalisé nos inscriptions dans nos catégories respectives. A partir de là, le stress n’a pas cessé de monter parce que c’est à ce moment qu’on prend conscience qu’on est engagé et aucune marche arrière n’est possible. J’ai eu un coup de stress juste avant le pre-judging lorsque je me suis rendu compte que beaucoup d’athlètes avaient changé de catégorie et se sont tournés vers le men’s classic physique (en boxer). Le pays organisateur a donc validé ma catégorie en l’état. La compète, elle, a été un peu dure car le planning n’a pas été respecté donc l’échauffement et la recharge en backstage était beaucoup trop loin par rapport à mon passage. Mais bon, on a eu des pros en compétition! Par rapport à mon ressenti, je dois dire déçu car je m’attendais à plus de fight et de rigueur dans une compétition internationale, mais cela m’a quand même beaucoup appris. Cela dit, je garde les yeux rivés sur la Arnold Classic et espère ne pas décevoir. Les entrainements et deuxième décharge glucidique ont repris et on se focalise sur l’Arnold Classic qui est le véritable objectif de ce déplacement. » Vincent Carreau

« Dès que je suis arrivée en NZ, je me suis focalisé sur mes entraînements (1 matin et 1 soir) et mon repos. En résumé c’est: manger, training, dodo and repeat 😊
Vivre cette expérience à l’international est vraiment quelque chose d’inoubliable. J’ai découvert et appris beaucoup beaucoup de choses. Il y avait beaucoup d’athlètes, et donc beaucoup d’attente. Mais cela m’a permis de prendre mes marques, discuter avec les autres et juste profiter du moment. Le passage en comparaison était hyper rapide, et la finale fut directement la remise des prix. Donc tout s’est enchaîné à une vitesse folle. Je me suis d’ailleurs rendue compte que je n’avais même plus le trac, car je savais que je n’avais pas de 2ème chance. Je suis contente d’être arrivée à me placer sur le podium pour les 2 catégories dans lesquelles je me suis inscrite, j’avais vraiment envie de savoir quelle place je méritais. Après je ne cache pas que ça m’a beaucoup motivé à travailler plus dur pour pouvoir avoir un meilleur classement. Je suis d’ailleurs déjà en train de planifier mon calendrier sportif et voir quelles compet internationales je vais viser pour cette fin d’année et pour 2018. » Anaëlle Lopez