Revenons ensemble sur la compétition Bikini de l’IFBB Tahiti Nui Cup 2015. Vendredi 4 septembre dernier, le public, du grand théâtre de la Maison de la Culture, a eu droit à un spectacle de qualité. En effet, les athlètes inscrites en Miss Bikini ont sublimé cette compétition grâce à leur charme et leur beauté mais surtout grâce à leur physique de rêve.

Petit rappel : « Bikini » qu’est ce que c’est ?

Chers internautes, vous qui nous suivez depuis un moment déjà, le monde du muscle et du fitness ne doit plus avoir de secrets pour vous. Vous connaissez donc les Miss Bikinis, vous savez ces femmes au physique de rêve, pas trop musclé, « juste ce qu’il faut ». Cette catégorie, créée il y a quelques années aux Etats-Unis, a été largement influencée par l’avènement des « fitness models » et par le souci de créer une catégorie plus accessible et plus « esthétique » que le bodybuilding.

Critères pour les Bikinis

1/ La ligne : Sans état de maigreur – sans surcharge pondérale.

2/ Taille fine (Sans abdos marqués)

3/ Dos tonic (Non musclé mais tonic)

4/ Poitrine (Sans excès) voir implants de silicone – poitrine trop forte par rapport a la morphologie de l’athlète.

5/ Cuisses (Galbées – bonne tonicité)

6/ Fessiers (Galbés sans excès et bonne tonicité)

7/ Mollets (Galbés)

Les masses musculaires ne doivent en aucun cas être trop apparentes, pas de stries pas de vascularité.

Du beau spectacle.

Moins nombreuses qu’au mois d’Avril dernier, elles n’étaient que 7 candidates à concourir pour le titre tant convoité de Miss Bikini. Pour cela, une seule catégorie a été mise en place. Cela n’enlève rien au fait que la soirée fut trépidante.

C’est avec beaucoup d’assurance que les candidates se sont présentées sur scène afin d’offrir au public venu nombreux vendredi soir, une belle compétition.

Les experts du milieu attendaient un duel entre Teura Kimitete Temarii et Mihiani Tetuira, Miss Bikini de la catégorie -1,69m lors de l’IFBB Open Polynésie du mois d’avril. Teura, quant à elle, avait participé à l’Arnold Classic Australia au mois de mars dernier et a à son actif plusieurs compétitions IFBB. Teura allait donc mettre la pression sur ses adversaires grâce à son expérience.

Rapidement nos deux candidates sortent du lot, suivies de près par Aurore Cottet, qui avait fini seconde au mois d’avril dernier. Une quatrième athlète rejoint le trio de tête. Il s’agit d’Anaelle Lopez. Cette jeune compétitrice de 18 ans se fraie une place parmi les favorites de ce concours.

Après plusieurs comparaisons, nos athlètes se livreront bataille et tenteront chacune de mettre en avant leurs atouts. Grâce à son expérience et à une préparation physique de haut niveau, Teura prendra la tête de ces comparaisons.

C’est donc sans surprise que la première place est attribuée à Teura Kimitete Temarii qui devance Aurore Cottet et la jeune Anaëlle Lopez, qui crée la surprise de cette compétition. Nous reviendrons plus en détail sur le portrait de notre Miss Bikini très prochainement.