Le vendredi 4 septembre prochain, aura lieu l’ IFBB Tahiti Nui Cup 2015. Cette compétition toute en muscle réunira plusieurs athlètes locaux dans 3 disciplines principales, le Men’s physique, le Bikini fitness et le Bodybuilding.

Nous avons rencontré Tuarii TAPI-ONEE. Cet athlète de Tahiti Gym, se présentera dans la catégorie Bodybuilding.

Tuarii est un bodybuilder expérimenté et il est dans le circuit depuis plusieurs années, son palmarès peut en témoigner :

2011 :IFBB South Pacific Championships: 1er -90 kg
2011 :IFBB Australia Championships: 5ème -90 kg
2013 : IFBB Tahiti Nui Cup 2013: 2ème +85kg
2014 : Arnold Classic Ohio -100kg (non classé)
Prochaine compétition : Tahiti Nui Cup 2015

Nous le retrouvons à Tahiti Gym en compagnie de son coach Jerry Yeung, qui est également président de l’IFBB. En le voyant s’entrainer, on peut dire qu’il n’est pas là pour rigoler et son physique le prouve. Tuarii va « envoyer du lourd » lors de cette compétition, c’est le moins que l’on puisse dire. En effet, un physique massif, des muscles « écorchés », des veines qui sont prêtes à exploser, notre athlète de 93 kg a tous les arguments en sa faveur pour prétendre au titre.

Tuarii, peux-tu te présenter ?

Nom: TAPI-ONEE Prénom: Herman Tuarii J’ai 35ans. Je suis originaire de Bora Bora Profession : Responsable laboratoire dans le BTP et Papa de 2 magnifiques filles dont je suis très fière !!!

Parle nous des détails de ta préparation (entrainement, diète).

Nutrition : 5 repas par jour

05h00: 1 pomme, 6 blancs d’œuf, 100g de riz, Multi-vitamines, 1 café
08h00 6 blancs d’œuf, 8 grammes d’acide aminés
11h00 250g de blancs de poulet
20h00 250g de blanc de poulet
23h00 6 blancs d’œuf, 8 grammes d’acide aminés
*Je privilégie la nourriture solide, mais il m’arrive de prendre des shakes.

Les entrainements :

Je m’entraine du lundi au vendredi pendant 2heures. Le samedi matin, quand je peux, je m’entraine 2 heures également. Au niveau des entrainements, j’effectue essentiellement des séries très techniques,  super- set, tri-set, ou quadri-set, le tout en isométrie, en doubles contractions ou en peaking, …
Je prends 4 grammes de BCAA en milieu de séance, puis 4grammes dès la fin de la séance.
Je suis suivi par Jerry Yeung depuis 2010.  D‘ailleurs c’est lui qui m’a convaincu de faire des compétitions car paradoxalement depuis que je pratique ce sport je ne me mets quasiment jamais torse nu en public, à part bien sur scène. Même à la plage je suis en tee-shirt ou en lycra (rires).

Tu nous confiais que cette préparation était l’une des plus difficiles, peux-tu nous dire en quoi ?

Effectivement, ma préparation de cette année a été assez difficile car comme beaucoup, j’ai eu le chikungunya, des douleurs articulaires aux poignets, aux chevilles et j’ai fait quelques rechutes pendant environ 3 mois. Puis j’ai eu une appendicectomie par coelioscopie, ce qui m’a quelque peu ralenti, 1 mois de plus ! Je n’ai pu entamer ma préparation sérieusement qu’à partir du mois de mai !

On se doute que les deux dernières semaines doivent être très éprouvantes physiquement et surtout moralement, comment fais-tu pour concilier ta préparation et ta vie de tous les jours ?

Je pratique la salle depuis plusieurs années, j’ai appris à adapter ma vie personnelle, professionnelle, et sportive.

Comment réagi ton entourage face à tout ça ?

Au début tout le monde a été étonné de mon changement de mode de vie. On me dit souvent : je sais pas comment tu fais, moi je peux pas ! Je réponds simplement : quand on veut vraiment on peut !

Le monde de la musculation prend de l’ampleur ici, notamment en Men’s physique et en bikini, penses-tu que le bodybuilding recrutera encore de jeunes athlètes ?

Je pense que oui, en tous cas je l’espère !

Pour terminer, un conseil pour effectuer une bonne sèche ?

Pour une bonne sèche, un contrôle des apports en glucide est primordial ! Et bien sûr, il faut un entrainement spécifique et régulier! Je privilégie le contrôle des charges, plus de technique plutôt que de faire du lourd car souvent on aura tendance à bâcler le travail et il y a beaucoup plus de risque de blessures! Il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte, il vaut mieux s’orienter vers des personnes compétentes.

**************
Pour terminer, j’aimerais remercier toutes les personnes qui m’ont soutenue durant toutes ces années : A commencer par ma chère et tendre qui partage ma vie depuis 19 ans, mes parents qui m’ont soutenu dès le début de cette aventure, ma famille, ma belle-famille, mes amis, et tous les passionnés.

Rendez-vous le 04 septembre !!!