Revenons ensemble sur l’IFBB Tahiti Nui Cup 2016, qui a eu lieu le 5 novembre 2016, et plus particulièrement sur la compétition des Men’s physique.

Lire aussi : IFBB TNC 2016: une compétition de grande envergure

Une fois de plus, le nombre de compétiteurs a explosé dans cette catégorie qui s’impose dans le paysage sportif local.

Les critères (extrait règlement IFBB) :

Les athlètes sont jugés sur leur physique au niveau de la symétrie, la musculation, la qualité de la peau, l’aspect général, la définition devra montrer un entrainement physique.
Les juges pénalisent la vascularité, un excès de définition (Stries), un excès de volume musculaire (Bodybuildé).

Toutes poses en dehors de celles qui sont permises ne seront pas prises en compte.
Le « tan » doit être bien réparti sur tout le corps.

Une discipline au top

Ils étaient 23 athlètes à s’affronter, dans quatre catégories, lors de cette compétition.

Dans la catégorie des Masters, c’est Hiro Toomaru, qui remporte la première place. Déjà victorieux au mois d’avril, il rajoute une deuxième médaille d’or à son palmarès. Il devance Antonio Valero et François Vautravers, tous deux très bien préparés.

Chez les moins de 1.75m, le public a eu droit à un très beau plateau. Après de nombreuses comparaisons entre Eric Liao, Antonio Valerio et Jean-Pierre De Guigné, c’est finalement ce dernier qui ravira la première place. Cet athlète de Roberto Gym confirme sa première place du mois d’avril dans sa catégorie.

Lire aussi : IFBB 2016: Jean-Pierre De Guigné excelle chez les Men’s physique

En moins de 1.80m, Stephen Yu Tsuen obtient les points favorables des juges. Il devance John Mataie et Jessie Lai Ah Chee. On note une belle progression de cet athlète de Mao Gym. Classé troisième lors de l’Open Polynésie en avril 2016 dans cette même catégorie, il gagne ainsi deux places sur le podium.

Chez les plus de 1.80m, c’est Jordan Lichon, jeune compétiteur, qui obtient la médaille d’or. Il devance Anthony Vautravers et Patoarii Garrigues. Il s’offre également le luxe de remporter la toute catégorie. Il remporte par la même occasion son billet pour l’Australie où il défendra les couleurs de la Polynésie lors de l’Arnold Classic Australia 2017.

Tahiti Fit tient à féliciter ces nombreux athlètes qui ont dû faire preuve de nombreux sacrifices pour être fin prêts lors de cette soirée. Bravo!

La parole à Jordan Lichon:

« J’ai commencé la muscu au lycée pour me sentir mieux dans ma peaux (1m82 pour 56kg…), j’en avais marre d’être le plus maigre (rires). Pas mal d’années ont passé avant de voir de réels résultats, mais dès que tu vois que ton corps change, tu ne peux plus t’arrêter et t’en veux toujours plus. Après mes études, je me suis lancé dans la vente de compléments alimentaires pour sportifs et c’est logiquement que je me suis préparé à cette compétition. »

« Suis vraiment étonné d’avoir gagné dans ma catégorie et surtout la toute catégorie. C’est ma première compétition, je ne pensais pas faire un tel résultat, surtout qu’à côté, il y avait des poids lourds de la discipline. »

« Prochain objectif, la Arnold classic Australia, j’ai commencé ma prépa le lundi qui a suivi la compétition. J’y vais pour Tahiti, donc c’est minimum podium, j’aime me mettre la pression (rires). Et si j’atteins cet objectif, je compte bien enchaîner avec la Arnold classic Asie si le président de l’IFBB le veut bien. »

Les photos: