C’était le samedi 5 novembre 2016 sur la scène du grand théâtre de la maison de la culture, la IFBB Tahiti Nui Cup 2016 accueillait également une compétition couplant strass et muscles : Miss Bikini ! Et oui, qui a dit que la musculation n’était pas faite pour les femmes ? Qui a dit que la musculation faisait uniquement des Arnold Schwarzenegger ? Pas elles. Le public présent ce samedi soir a pu admirer des femmes de toutes tailles et de tous âges aux silhouettes affutées et harmonieuses, et surtout, des femmes dont le mental n’a rien à envier à personne !

Maquillages assortis aux couleurs des maillots pailletés et strassés de chacune, coiffures professionnelles et tan étalé, les compétitrices se sont présentées dans trois catégories : -1m69, +1m69, master. On notera la présence cette année de deux étrangères : Ericka Martin de Nouvelle-Calédonie et Elis Nanumanis d’Irlande.

C’est donc des silhouettes athlétiques et toniques, sculptées des mois durant qu’on présenté les … compétitrices.  Certaines n’étaient pas à leur coup d’essai puisque Mihiani Tetuira et Temoemoe Faremiro étaient déjà sur les podiums l’an dernier.

Avec beaucoup d’aisance et un physique des plus harmonieux, Ericka Martin n’a pas fait le déplacement pour rien puisque la néo-calédonienne remporte le premier prix de deux catégories sur trois. En effet, elle devancera Cindy Leroux (athlète coachée par Landry Denis) et Maire Greig (athlète coachée par Tauhiro Yip) dans la catégorie Master Bikini et Elis Nanumanis et Mihiani Tetuira dans la catégorie Bikini -1.69.

La gagnante de la compétition en catégorie Bikini +1.69 se verra également remporter la victoire dans la « toute catégorie Miss Bikini » (celle-là même désignant la Miss Bikini IFBB Tahiti qui représentera le Fenua aux côtés d’Anaelle Lopez, gagnante de l’édition d’avril de cette année). Maiarii Fry (cf. articles) est la grande gagnante de la compétition et on comprend tous pourquoi.

Lire aussi: IFBB TNC 2016: une compétition de grande envergure

Interview :

Quelles ont été tes premières impressions à l’annonce des résultats ?

« Emue, très émue, j’ai mis quelques jours à réaliser que j’avais remporté la compétition. J’avais l’impression de rêver et j’étais persuadée que la calédonienne allait gagner car elle n’a pas démérité. Toutes les filles étaient belles ce soir là, franchement je ne m’y attendais pas du tout. Si mon mascara était waterproof j’aurai pleuré (rires). Non pas uniquement pour l’exploit mais bien parce que cette préparation a été psychologiquement difficile, et arriver à la 1ere place c’était juste magique et incroyable. »

On t’a suivie durant ta préparation. Comptes-tu garder le même schéma d’entraînements et diététique pour l’Australie ?

« Cette prépa a été particulièrement difficile car je m’entrainais seule. Au niveau de mon programme alimentaire, à 2 mois de la compète j’ai supplié Mathieu Martinez de Mega Fit de me faire un suivi nutritif. Il m’a guidé, m’a fait part de ses connaissances, de son savoir et le résultat est là.

Pour l’Australie, on commence les choses sérieuses début décembre. Je veux représenter au mieux les couleurs du Fenua à l’Arnold Classic et je compte travailler mes faiblesses afin de présenter un beau package à l’internationale.
Là je souffle un peu tout en faisant attention à ce que je mange, sans excès mais pas aussi restrictif que dans une sèche. On va faire un focus sur les épaules, le dos et surtout les fessiers et les jambes. »


Des remerciements ?

« Oui ! à mon chéri, qui m’a encouragée jusqu’au bout et sans relâche malgré nos humeurs, jusqu’à se présenter à la même compete que moi. Ma belle-fille chérie, qui a fait des efforts et mangeait comme nous, toujours avec le sourire et sa bonne humeur ; ma famille mais surtout ma belle-famille : je suis très chanceuse de les avoir, toujours présente et ce sont des bons sportifs (pour vous dire ma belle-maman a fait la course Hawaiki Nui et mon beau papa est le champion du monde veteran de vaa).
Mathieu et Gaelle, pour m’avoir suivie jusqu’au bout ; Heimiti, de Wellness Tahiti pour ses massages et soins d’enfer ; ma team fentes du matin, Mihi, Angélique, Karine ! Prisc, de XtremGym, qui pousse toujours et sans relâche les personnes.
2xU Tahiti, que je représente fièrement et qui me fournie des vêtements de compression au top du top.
Tahiti Fit, pour le suivi, la couverture médiatique et votre boulot de qualité ; merci de partager votre passion avec nous !
Et puis toutes ces personnes qui m’entourent, qui croient en moi et qui me soutiennent. »

Un message ?

« Pendant ma prépa, j’étais focalisée sur mes défauts, un copain de la salle m’a dit « concentre-toi sur tes qualités », et c’est ce que j’ai fait, c’est ce que tout le monde devrait faire. On a tellement tendance à se focaliser sur nos faiblesses que l’on en oublie nos forces.

Je profite aussi de cet article pour faire une demande de sponsoring aux entreprises locales intéressées d’aider les athlètes à promouvoir et à défendre les couleurs de la Polynésie française à l’étranger. »

RESULTATS MISS BIKINI FITNESS :

Master Bikini

  1. Ericka Martin (Nouvelle Calédonie)
  2. Cindy Leroux
  3. Maire Greig

Bikini -1.69 :

  1. Ericka Martin (Nouvelle Calédonie)
  2. Elis Nanumanis (Irlande)
  3. Mihiani Tetuira

Bikini +1.69 :

  1. Maiarii Fry
  2. Temoemoe Faremiro
  3. Rose Migneux

RR