« Quand tu veux, tu peux ! »

Marie-France et Noël préparent l’IPL de samedi. Ils s’entraînent ensemble dans une ambiance conviviale mais néanmoins rigoureuse. Pour eux, le bonheur de monter sur scène vaut tous les efforts.

Marie-France et Noël sont amis. Ils se sont rencontrés lors de séance d’entraînement. Ensemble ils participent à la compétition IPL du samedi 14 octobre. Ils ont participé à la compétition IPL organisée en mai, la première sur le territoire.

Une sensation indescriptible

Noël se rappelle « une sensation indescriptible, c’était la première fois que je ressentais ça, passer devant 600 personnes, après tous ces efforts, c’étaient incroyable ! ». Et, cerise sur le gâteau, il s’est classé premier en athletic open et en beach body. Les deux catégories dans lesquelles il s’était présenté.

Pour Marie-France, l’IPL de mai a été une épreuve à surmonter. Stressée avant ses passages (elle était inscrite en Ange, bikini et athletic, se classant 2ème dans les trois catégories), elle s’est finalement « carrément éclatée », affirme Noël, devenu son coach. Marie-France confirme : « ça m’a apporté beaucoup de confiance en moi et ça m’a forcé à une meilleure organisation ».

Un projet familial

Plus qu’un duo c’est en fait toute une famille qui s’entraîne ensemble. « Il y aussi ma chérie ainsi que mes deux sœurs et ma fille de 7 ans », précise Noël. « Quand elle nous a vu monter sur scène, ma fille a voulu elle aussi participer à une compétition, elle est prête. » Ils se retrouvent en salle deux à trois fois par semaine pour préparer le rendez-vous de samedi.

Marie-France et Noël assurent que l’entraînement et le régime alimentaire sont drastiques. Mais les efforts ne leur font pas peur. Ils n’ont pas le même parcours mais ils se retrouvent sur un point la force de caractère, la persévérance et l’envie d’atteindre un but.

« J’ai perdu 26 kg en 8 mois »

« Il y a quatre ans » rapporte Noël, « je pesais 115 kg, je faisais du sport, j’en ai toujours fait mais je ne mangeais pas du tout ce qu’il fallait. J’ai suivi le programme HerbaLife, j’ai perdu 26 kg en huit mois. Depuis, j’arrive à maintenir mon poids de forme. » L’athlète reconnaît le pouvoir des compléments alimentaires mais insiste par ailleurs sur la meilleure connaissance de son alimentation. « Avant, je mangeais pour manger, je ne savais pas gérer. Aujourd’hui, je sais ce que sont des glucides, des protéines, des lipides et comment les associer. » Depuis un an et demi, Noël alterne entre cross training et musculation. Lorsqu’il a été sollicité pour participer à la première IPL il n’a pas hésité.

Partie de rien

Marie-France a, elle, d’abord refusé. « Je me suis dit, à 48 ans, partir de rien et participer à une compétition, c’est impossible. Je n’avais pas de muscle. Finalement, c’est tout à fait possible et c’est ça que je veux montrer, que tout est possible, quand tu veux, tu peux, et ce, quel que soit ton âge ! Tu peux avoir un shape de rêve et des abdos. »

Elle se dit individualiste, elle pratique la course à pied depuis longtemps. Avec l’IPL, elle a appris à travailler en équipe. « J’ai apprécié ce travail, et j’apprécie toujours d’ailleurs. »

« Si on a réussi, tout le monde peut le faire. »

Leurs objectifs pour la suite ? « Continuer la compétition, quand tu as été piqué une fois, tu peux plus t’arrêter. On s’amuse et on aimerait pouvoir inspirer d’autres personnes si c’est possible ! Si on a réussi, tout le monde peut le faire. »

L’IPL, bis

Une nouvelle compétition d’International Physic League (IPL) sera organisée le 14 octobre prochain à la salle Manu Iti, pk 12,5 côté/Montagne. Trois juges, deux Américains et un Polynésien, classeront les athlètes dans plusieurs catégories : bodybuilding, figures, athletic, bikini, sports model, beach body, fitness angels, evening gown, kids fitness, inspiration dedication. Quatre athlètes professionnels américains font le déplacement pour y assister, trois femmes et un homme. Les vainqueurs participeront à l’Apex aux États-Unis fin octobre.

Rendez-vous à partir de 12 et jusqu’à 15 heures pour les pre-judging et de 16h30 à 19h30 pour les passages.

Tarif : 2 000 Fcfp en pré-vente et 2 500 Fcfp sur place.

Facebook : IPL Tahiti & French Polynesia

Texte: Delphine Barrais