Kuaoleni Mercier, athlète Men’s Physique de la fédération polynésienne d’haltérophilie, musculation et disciplines associées (FPHMDA), s’est envolé ce week-end vers la Mongolie, où il participera aux Championnats du monde Bodybuilding et Men’s Physique de la WBPF. La WBPF, une des fédérations internationales dans le milieu du Bodybuilding, réunira les meilleurs athlètes mondiaux de chaque discipline. Les festivités débuteront ce vendredi 6 octobre et s’achèveront dimanche 8 octobre.

Un espoir de la discipline

Même si ce déplacement à l’étranger est une première pour notre champion, il n’en est pas à sa première expérience internationale. En effet, ce jeune athlète de 25 ans avait pu affronter quelques athlètes du Pacifique lors du South Pacific 2016. Compétition lors de laquelle Kuaoleni s’est illustré en remportant sa catégorie.

Lire aussi : South Pacific 2016: Tahiti prend les devants

Nous avons donc affaire à un athlète d’une certaine expérience qui enchaîne les podiums depuis 2014. Ainsi depuis quelques mois, il a comme pour objectif de représenter au mieux les couleurs du Fenua lors de ces mondiaux, même si sa préparation fut perturbée par des changements de dernières minutes, comme nous l’explique Mataira Teriipaia, son préparateur physique : « Le championnat du monde était prévu en novembre et Christian Potier, président de la FPHMDA, avait décidé de nous faire partir par le club Punaruu. Cependant, la date a changé à la dernière minute. Leni était le plus apte à nous représenter en Mongolie. On s’est donc tous concentré sur sa préparation. C’était donc une décision qui nous a pris de court à 3 semaines du championnat du monde »

Nous souhaitons à ce champion bon courage !

SUGGESTIONS TAHITI FIT STORE