« La musique peut faire toute la différence pendant l’entrainement », telle est la devise de nombreux amateurs de sport en salle mais aussi de sport outdoor. Des études ont en effet montré que l’esprit d’un athlète appréhendait l’entrainement différemment lorsqu’il écoutait de la musique. Cette dernière peut également modifier votre état d’esprit, et avec la bonne chanson, elle peut grandement vous motiver, booster votre adrénaline et réveiller la colère qui sommeil en vous, vous permettant ainsi de surmonter fatigue et baisse de moral.

Une étude d’une université de Londres a démontré qu’une musique, rythmée et intense, avant et pendant un entrainement, pouvait améliorer la concentration et les performances d’un athlète. Donc, en plus de vos accessoires de sport et compléments alimentaires, une paire d’écouteurs et une playlist de qualité, seront des atouts non négligeables pour optimiser votre séance. Tout cela à condition de choisir la bonne musique.

En effet, le choix de la musique doit être réfléchi et en parfait accord entre vous et votre entraînement car la musique est une force qui vous est offerte à condition qu’elle corresponde à votre sensibilité.

Performance et capacités physiques

La musique permet de s’isoler des autres, de former une bulle imperméable au monde extérieur. Armé de vos écouteurs, vous vous retrouvez alors dans votre monde, seul face à vous même. Cela permet une concentration maximale. Vous pourrez alors ressentir pleinement votre corps afin de canaliser toute votre énergie et votre force dans le but de vous dépasser.
Que serait le film 3OO sans ces musiques épiques qui vous donnent cette sensation de courage et de combativité? Nous n’aurions pas autant d’admiration pour les spartiates (rires). Preuve que la musique éveille les sens et vous donne force et courage.

Oublier la douleur !

Le mental détermine la tolérance face à la douleur et à la fatigue néanmoins grâce à la force qu’offre la musique l’attention se trouve détournée. L’esprit ne se trouve plus orienté sur la sensation de fatigue mais est focalisé sur la musique, l’athlète se trouvera ainsi capable de fournir plus d’efforts et de dépasser ses limites.

Choisir la bonne musique

La sélection d’une musique est donc importante et permettra d’optimiser votre entraînement car il ne suffit pas de mettre une musique qui vous « plaît » pour déplacer des montagnes.

A éviter

Certaines chansons vous rappellent des faits marquants de votre vie. Il faut à tout prix éviter les musiques qui vous rappellent de mauvais souvenirs comme une douloureuse séparation par exemple.
La musique de vos entraînements doit être POUR l’entraînement. Donc sélectionnez bien vos musiques en évitant celles qui pourraient vous déconcentrer.

Musique en fonction de l’activité et de l’intensité

Vous n’écouterez pas la même musique pendant une séance de musculation ou pendant un footing de 45 min.
Une musique motivante ayant un tempo élevé vous boostera lors d’une séance de musculation lourde, alors qu’une musique plus douce vous permettra d’améliorer vos performances à l’endurance.

Échauffement : Utilisez des musiques qui vous mettent progressivement dans votre séance avec un rythme qui monte crescendo.

Séries longues ou cardio de plus de 30 min : Privilégiez des musiques avec un tempo et un rythme continu afin de vous mettre en condition pour réaliser votre série.

Séries courte ou cardio HIIT: Utilisez des musiques composées de parties motivantes comme un refrain qui vous permettra de tout donner sur un laps de temps.

Fin de séance / relaxation : Musiques douces permettant un retour au calme, idéal pour les étirements.

Sources:

  • Szmedra, L., & Bacharach, D. (1998). Effect Of Music On Perceived Exertion, Plasma Lactate, Norepinephrine And Cardiovascular Hemodynamics During Treadmill Running. International Journal of Sports Medicine, 19(1), 32-37.
  • Stork, M., Kwan, M., Gibala, M., & Ginis, K. (2014). Music Enhances Performance and Perceived Enjoyment of Sprint Interval Exercise. Medicine & Science in Sports & Exercise, 1-1.
  • Tempo and intensity of pre-task music modulate neural activity during reactive task performance. (2014, January 1). Retrieved from http://pom.sagepub.com/content/42/5/714

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here