Du rose, du bleu, de vert, la quatrième édition de la Color TRT Fun Run a été un succès. Près de 2 500 personnes se sont réunies, samedi, pour prendre le départ du parcours non chronométré tracé à Fare Ute à Papeete. Fondée il y a quatre ans par la Tahitian running team (TRT), une équipe d’amoureux du running, les éditions se veulent résolument « fun » au fil des ans. Exit classement et sprint, le but n’est pas d’arriver le premier…

Et avant le grand départ, le programme est déjà des plus sympas ! Distribution de sachets de poudre colorée, ola géante, bataille de pigments, échauffement avec les coachs de Vital California et petit selfie avec les candidates de Miss Tahiti, l’ambiance est déjà « 100% fun ». Et pour ce qui est des dégradés de couleurs, les participants sont déjà plutôt bien repeints !

Top départ à 16h30, petits et grands se sont élancés sur une boucle de 2,5 kilomètres à faire une ou plusieurs fois. Et après quelques mètres la première « zone de couleur » pointe le bout de son nez…ou plutôt le bout de son nuage vert. L’inaugurale des cinq zones qui jalonnent la boucle est une véritable épreuve pour les corps déjà allègrement bariolés.

Dans le peloton, les rires sont à peine couverts par la musique. Alors que certains trottinent, d’autres enchaînent les selfies, marchent, dansent,.. zéro stress, que du fun ! On l’aura bien compris, le seul but est d’être le plus coloré possible !

[external_product id= »5827,5821,5876,5858″ image= »show » title= »show » price= »show » rating= »show » button= »Acheter »]

Une course inspirée des fêtes indiennes

Le concept qui a séduit le fenua, existe déjà depuis plusieurs années à l’étranger. Color run ou Holi run, elles s’inspirent en réalité d’une fête indienne célébrée à l’équinoxe de printemps : la Holi parfois appelée fête des couleurs. Une véritable institution fêtée partout en Inde pendant deux jours consécutifs et qui serait une des célébrations les plus anciennes.

La première journée, à la tombée du jour, un feu est allumé en commémoration de la crémation de Holika, une démone brûlée. Le deuxième jour, les gens, entièrement habillés de blanc, arpentent les villes avec des pigments de couleurs dont ils aspergent les autres. Et chacun a une signification bien précise : le vert pour l’harmonie, l’orange pour l’optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l’amour. Et elles étaient toutes présentes pour cette quatrième édition de la Color TRT Fun Run, avec en plus rose et violet !

En Inde, après avoir aspergé les autres de couleur, il est coutume de demander pardon en disant « Bura na mano, Holî hai » (« Ne soyez pas fâché, c’est la Holi » en hindi). Un moment tout en couleurs qui est aussi l’occasion de partager un repas spécialement préparé pour l’occasion.

Et, si le partage est au coeur de cette tradition indienne, il n’a pas manqué à la version polynésienne !

Un vrai moment fun tout en couleurs !

Texte : ÇA / Photos :  Léo Pelletier

[external_product id= »5865,5053,4844,4815″ image= »show » title= »show » price= »show » rating= »show » button= »Acheter »]