Les men’s physique juniors seront également à l’honneur lors de l’IFBB Open Polynésie. Cette catégorie, qui pour la première fois est mise en place lors d’une compétition IFBB, aura pour but de promouvoir la discipline auprès de la jeunesse polynésienne.

Nous avons rencontré deux juniors, Yoann Rech et Matahi Roomataroa, de la salle Tahiti Gym. Pour leur première compétition, nos deux jeunes athlètes ont voulu se préparer comme des compétiteurs confirmés. Ils ont donc suivi une préparation spécifique et une diététique restrictive. Fatigués, ils ont entamé leur dernière ligne droite afin de monter sur la scène du Grand théâtre avec le meilleur physique possible.

Yoann Rech, athlète IFBB de 21 ans, répond à nos questions:

IMG_1439

Yoann, cela fait combien de temps que tu fais de la musculation?

Cela fait 8 mois et demi que je suis à Tahiti Gym et que je pratique la musculation. Je pratiquais du Crossfit avant mais c’était juste comme ça avec les copains. Je voulais faire autre chose que du Crossfit, j’ai donc opté pour la musculation.

Pourquoi s’être lancé dans cette préparation à l’IFBB Open Polynésie?

J’ai eu de nombreux encouragements de la part d’amis de la salle. Ils m’ont dit que j’avais le potentiel pour. J’ai donc pris une décision et me suis lancé à fond. C’est également un challenge personnel pour moi. Je ne vise pas vraiment le podium mais j’espère au moins que tous mes efforts auront porté leurs fruits et que je serai le plus présentable possible.

Qu’est-ce qui a été le plus dur dans ta préparation?

Le plus dur dans une préparation comme celle là, c’est la diète. Il fallait que je fasse attention à tout ce qui était lipides et glucides.

Tu penses te lancer à fond dans le men’s physique?

Oui je pense vraiment me lancer dedans, si le temps et la volonté me le permet. J’adore le men’s physique car pour ma part, c’est une catégorie très esthétique, beaucoup plus que le bodybuilding. Mon modèle est Steve Cook. Il est l’un des meilleurs men’s physique pro du moment.

Arrives-tu à concilier entrainement, diète et études?

Je suis étudiant à l’UPF en première année de licence d’éco-gestion et pour le moment j’arrive à concilier le tout. Il faut juste bien s’organiser. Il faut planifier les entrainements, et même les repas, à l’avance, en fonction des cours et des examens.

Yoann nous te souhaitons bon courage pour la compétition et nous espérons que ta prestation et celle des autres juniors motiveront plus de jeunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here