Ma-Terena Vivish est une jeune athlète avec un joli palmarès à son actif (on avouera facilement qu’il n’y a pas que çà de joli chez Ma-Terena 🙂 ). La plupart d’entre nous cherchent à perdre du poids ; elle, Ma-Terena, a dû en prendre pour se sentir mieux dans sa peau.

Portrait :

1-    Bonjour peux-tu te présenter ?

VIVISH
Ma-Terena
23 ans
1,71m
60 kg

2-    Depuis quand pratiques tu de la musculation ? Pourquoi avoir commencé ?

Mon compagnon m’a fait découvrir la musculation il y a environ 6 ans mais je n’en pratique de manière assidue que depuis 2. Je me suis mise au cross fit l’an dernier. Le cocktail Muscu-CroosFit me convient parfaitement.
Je ne peux plus m’en passer. Le fait de voir mon corps se développer, se galber : çà me motive.
Avant de commencer j’étais une jeune femme très maigre, renfermée et mal dans ma peau. Depuis que j’ai décidé de m’y mettre à fond, je me sens vraiment mieux.
La musculation est devenue une passion.

3-    À quelle fréquence t’entraines-tu? Où? Avec un coach? Définis nous ton programme hebdomadaire d’entraînement

En période « hors compétition » je m’entraîne généralement 5 à 6 fois par semaine en fonction de mon planning… et de mon humeur. Dans cette période, les entraînements ne sont pas aussi intenses qu’ils le sont en période de préparation.
Une semaine type ? :
Le mardi et le jeudi c’est Crossfit à Punaruu avec Clodyne Yu Hing (ancienne championne en haltérophilie).
Les autres jours de la semaine je fais des séances de muscu avec une séance de RPM le mercredi.
Et si pour une raison ou pour une autre j’ai raté une séance dans le semaine, je me rattrape le samedi.
Mise à part la préparation pour ma première compétition Bikini Fitness pendant laquelle j’ai été coachée, je m’entraîne toute seule. Je mets en pratique les conseils nutritionnels et les entraînements que mon préparateur m’avait donnés.

4-    Suis tu une diète particulière ?

En mode « hors compétition » je ne suis pas de régime particulier j’essaye de faire attention en terme de qualité et de quantité. Bien sûr les restrictions n’étant pas les mêmes que pendant une préparation je trouve le temps également de me faire plaisir.
En me levant le matin je me prépare un bon smoothie homemade : j’y mets tous les fruits que j’ai à portée de mains et je rajoute un scoop de prot végétale car je suis végétarienne… A côté de çà je me prépare un bol de oat meal avec du lait d’amande. Bien sûr rien n’est figé : je peux varier avec des tranches de pain complet beurrée (beurre de coco) par exemple.
Après ma séance de muscu, je prends un veganshake.
En guise de repas je mange souvent des œufs, du tofu, du soja , des légumes de tout nature accompagnés de riz brun, de riz complet, de pâtes complètes.
J’utilise également de la spiruline dans mon alimentation et suis une grande adepte de l’eau de coco 🙂 .

En plus du sport et de l’alimentation, je pense que le repos est vraiment essentiel. J’ai mes petits secrets beauté : une douche tiède pour dilater les pores après une bonne séance d’entraînements et un jet d’eau fraîche à la fin pour tonifier la peau .

L’essentiel en ce moment pour moi, c’est d’écouter mon corps.

5-    Tu es sponsorisée par Fitness Island – prends tu des compléments alimentaires ? Lesquels ? Est ce que Ca t’aide pour la forme ? Pour ton shape?

Oui et je m’approvisionne chez Fitness Island en vêtements, en BCAA et, avant que je ne découvre la protéine végétale, je carburais à la MP Combat parfum vanille que j’appréciais particulièrement. Je m’en sers aujourd’hui pour mes petites douceurs minceurs (gâteaux, cookies, …)
Fitness me fournie de la BCAA. Elle me permet une régénération musculaire adéquate pour maintenir ma forme.
Je ne suis pas une adepte des compléments alimentaires alors en mode hors compétition je me contente de mon shake de prot et de ma BCAA. Mais j’avoue que les produits permettent d’acquérir un résultat plus efficace et très rapide dans une quête au perfect shape.
Fitness me permet également de porter la marque très réputée VIRUS : Merci FI !

6-    Un objectif particulier que tu veux atteindre ?

Pouvoir un jour représenter Tahiti à l’étranger : USA, France ou Australie.  Je suis bien consciente que pour atteindre ce niveau il me faudra dépasser les limites de mes limites (rires). Mais je sais que quand on veut, on peut. Cela paraît bateau comme moralité mais je sais qu’il suffit de se décider à partir à la conquête de ses objectifs, de se donner les moyens et tout devient possible.

7-    Quels sont tes projets à court terme? À long terme ?

Pour le moment, je me focalise sur ma compétition de décembre. Elle me permettra enfin de me mesurer à d’autres compétitrices car les deux dernières compétitions que j’ai faites, je n’étais malheureusement que la seule fille. La compète de décembre est beaucoup plus excitante et motivante.
A long terme, eh bien comme dit ci-dessus, m’exporter … Mais également me lancer dans le crossfit. C’est vraiment une discipline que je kiffe. J’ai envie de persévérer dedans.

8-    Un message à faire passer ?

A toutes celles qui pensaient comme moi, ne jamais pouvoir y arriver : Otez vous çà de la tête, rien n’est impossible et surtout ne vous laissez pas dévaloriser et démoraliser par les autres car la clé de la réussite est entre vos mains et vous seuls pouvez décider d’accéder à vos rêves.
Le bon cocktail : Courage, Motivation et Dévotion  🙂 .
NO PAIN NO GAIN !

RR