Elle a commencé la musculation il y a six mois à peine, le fitness il y a quatre mois. Déjà, elle a remporté une compétition. Elle se prépare pour la Tahiti Nui Cup 2017 qui aura lieu au grand théâtre de la Maison de la culture samedi 23 septembre. Son rêve ? Remporter son ticket pour la compétition australienne.

« J’aimerais me qualifier pour pouvoir participer aux compétitions en Australie et en Nouvelle-Zélande », annonce Mata Tupu, les yeux plein d’éclats. « J’aimerais représenter Tahiti dans les pays étrangers, montrer qu’ici on fat du sport, qu’on pratique le fitness, qu’on a des résultats. » Samedi elle sera sur la scène du grand théâtre de la Maison de la culture. « On est sept concurrentes au total, je serai en catégorie bikini fitness, en junior, plus d’un mètre soixante-six. »

Si jamais elle ne montait pas sur la plus haute marche du podium, Mata Tupu, prévoit déjà de s’entraîner toujours plus et mieux pour tenter sa chance dans un an. « Je viens de commencer, si je ne gagne pas, ce n’est pas grave, ça serait même assez logique », indique-t-elle consciente du travail qu’il lui reste à accomplir.

Cours et entraînement, une gestion parfois difficile

Mata Tupu a 20 ans. Originaire de Raiatea qu’elle a quitté il y a trois ans pour poursuivre son parcourt scolaire, elle étudie les Sciences de la vie à l’université de Polynésie française. « C’est pas toujours facile de gérer les deux, l’entraînement et les études », confie-t-elle.

Tous les jours, une fois ou deux, à raison d’une heure et trente minutes d’exercices, elle s’entraîne dans la salle The Gym, non loin du campus. « C’est pratique, j’y vais à pied, parfois en voiture quand c’est possible. » Elle mise sur la variété des enchaînements. « Je n’ai pas de coach, je demande parfois autour de moi, mais ensuite je fais des exercices au feeling en fonction de mes points forts, le dos et les fessiers, et mes points faibles, les abdos. Ce qui est important pour évoluer c’est de changer. »

Six mois d’expérience

Elle a commencé la musculation il  y a six mois, s’est mise au fitness il y a quatre mois. « Je me sentais bien en faisant du sport, bien dan ma tête et bien dans mon corps, ça me permet de m’évader, de me détendre après les cours. » Elle envisage une carrière de professeur.

Pour la compétition de samedi, elle s’entraîne intensément depuis trois mois. Elle a déjà participé à trois compétitions, deux à Tahiti et une à Raiatea où elle est arrivée première, c’était fin avril. Depuis, elle sent une évolution importante. « Au fil des compétitions, on voit le changement, je le vois sur mon corps et c’est ce qui me motive, mais aussi sur ma confiance. On connaître le jury à force et on est plus à l’aise. Le jury, lui, voit nos progrès. »

Les compétitions la poussent à donner le meilleur d’elle-même et c’est la raison pour laquelle elle y participe avec une motivation sans faille. « Quand tu sens que ça approche, tu as envie de faire le maximum ! Tu veux faire mieux que le résultat précédent, tu veux aller toujours plus loin, faire mieux.»

À quelques heures du Jour J, elle se rend toujours à la salle pour ces deux rendez-vous quotidiens. « J’arrêterai jeudi, je ne fais rien la veille des compétitions. Sinon, je peux avoir des contractures pendant la compétition, ce qui peut me gêne. La veille et le jour de la compétition je recharge, je prends des produits sucrés. »

La compétition IFBB Tahiti Nui Cup 2017 est prévue le 23 septembre au grand théâtre de la Maison de la culture de Papeete.  Elle servira de seconde sélective pour une qualification pour le prochain Arnold Classic Australie en 20118. Les gagnants toute catégorie des bikini fitness et des men’s physique seront invités à représenter l’IFBB Tahiti Bodybuilding & Fitness association lors de cette grande manifestation qui aura lieu en mars à Melbourne. Pour quatre athlètes, les billets d’avion et les frais d’inscriptions seront offerts.

Les billets sont en vente sur place le jour de la compétition mais aussi à la boutique Sport & Welness Tahiti, Aito Sport, Sarl Tahiti Gym Musculation, The Gym Tahiti centre de remise en forme, boutique Nutriplus Tahiti, au siège de l’IFBB Tahiti Bodybuilding & Fitness.

Tarif : 2 500 Fcfp par personne.

Contact : 87.78.68.94.

www.ifbb-tahiti.com

Texte et photos : Delphine Barrais

SUGGESTIONS TAHITI FIT STORE