Le bodybuilding et ses disciplines associées regagnent en popularité depuis quelques années. Chez les hommes, une discipline tend à prendre le pas sur le bodybuilding traditionnel. En effet, la catégorie Men’s physique semble séduire bon nombre de passionnés de fonte. Vu comme une catégorie transitoire vers la catégorie reine, la classe Men’s physique est plus « accessible ». Si le volume et la sèche musculaire priment en bodybuilding, il est tout autre en Men’s physique. En effet, la ligne et l’esthétisme surpassent le volume à outrance.

Nous avons rencontré un novice de la discipline. Laurent Villanova, qui fait ses débuts dans la compétition, n’en est pas moins un mordu de la fonte. Il participe au Tahiti Body Contest pour la deuxième année consécutive.

Ce formateur lutte contre le feu de 33 ans a pour objectif de faire mieux que l’année dernière. « Mon objectif : faire toujours mieux que l’année précédente. Pour l’instant, je sais où j’en suis et je sais que je n’ai pas le niveau pour atteindre les meilleurs. Cependant, je ne m’interdis rien et peut-être qu’un jour, j’aurai les moyens de faire un podium et pourquoi pas un peu plus… Je ne m’interdis rien, je n’ai pas de limites ! » déclare t’il avec détermination.

Une qualité ?

« Comme je le dis souvent, je ne suis pas le plus fort, je n’ai pas la meilleure technique, mais j’ai une très grosse motivation. Suis entêté, j’ai une envie très forte de progresser et de me dépasser pour aller titiller les meilleurs. Et si pour cela je dois attendre encore, j’attendrai, je suis patient. Après tout, je n’ai que 33 ans ! »

 

Ta source de motivation ?

« L’ambiance à Xtrem Gym y est pour beaucoup cette année, encore plus que l’année dernière. Je sens qu’une belle énergie se crée autour d’une équipe de copains, comme une petite famille, et on sent le staff toujours derrière nous à nous soutenir et à donner de bons conseils.

Il faut toujours être à l’écoute des pros. Mais attention, ils nous donnent qu’une direction, après c’est à nous de les appliquer à notre propre entrainement, à notre propre corps et surtout à notre rythme vie de pro/privée. »

Des remerciements ?

« Je voudrais faire un clin d’œil à ma super moitié qui me soutient, et avec qui, je trouve toujours une oreille attentive quand j’ai des petits coups de pompes. Ce sport est aussi un choix à deux, c’est important de le rappeler.

Pour finir, j’espère avant tout m’amuser et profiter de cette soirée. Si je fais une bonne performance, je serai fier du travail accompli. Après cette compétition, je prendrai des vacances pour mieux revenir ! »