Samedi 15 octobre 2016 – C’est devant une salle comble que c’est déroulé le championnat de Polynésie de la fédération polynésienne d’haltérophilie, musculation et disciplines associées.

Ils étaient ainsi 19 athlètes, dont une femme, à fouler la scène de l’hôtel Méridien, afin de ravir le titre toute catégorie, tant convoité, de leur discipline respective. Parmi eux, on retrouve des athlètes expérimentés, notamment Stéphane Matke, qui remettait son titre de Mr Polynésie bodybuilding en jeu, ou bien Kuaoleni Mercier ou Steve Ah Scha, déjà titrés dans la catégorie Men’s physique.

En Bikini Fitness, seule athlète en lice, Nathalie Mansec remporte logiquement le titre. Elle affiche néanmoins une belle préparation physique pour une première compétition. Sa ligne harmonieuse lui promet encore de belles années de progression.

Lire aussi : Nathalie et Stéphane : le fit couple du championnat de Polynésie

4q9a4459Chez les Men’s physique, les experts attendaient un duel entre Kuaoleni Mercier et Steve Ah Scha, tous deux athlètes expérimentés de Punaruu Gym. Kuaoleni affichait ce soir là, son meilleur physique. Avec de bonnes proportions musculaires et une taille fine (le fameux corps en « V »), le sociétaire du club de Punaruu avait tous les atouts pour prétendre au titre toute catégorie. Mais c’était sans compter la prestation d’un nouveau venu qui allait renverser la tendance.

En effet, Heiki Haoatai, jeune athlète de Bora Bora, allait créer la surprise. On allait donc assister à un duel au sommet entre ce jeune compétiteur et Kuaoleni Mercier. Après plusieurs comparaisons, et une lutte acharnée, c’est Heiki Haoatai, qui remporte le titre toute catégorie Men’s Physique 2016. Notre champion aura marqué les esprits dont une référence de la discipline, Michael Ching, qui a tenu à le féliciter personnellement de sa prestation.

img_4475En bodybuilding, le public a eu droit à du beau spectacle. Sept bodybuilders se sont affrontés dans diverses catégories. Stéphane Matke conserve son titre de Mr Polynésie.