Pour ceux qui sont en vacances (comme moi), ou bien ceux qui vont s’y rendre très prochainement, est-il possible de concilier vacances et musculation ? Comment éviter les pièges et continuer, ou ne pas trop perdre le rythme ?

Voyons ensemble les possibilités qui nous sont offertes.

  1. Perte musculaire :

Commençons par une bonne nouvelle. NON, et bien heureusement pour nous, la perte en masse musculaire n’est pas si rapide que ça.

En effet, il faudra plusieurs semaines d’inactivités pour perdre en volume musculaire.

Par contre forcer de constater que nous allons perdre deux choses principalement :

  • Les réserves énergétiques :

En gros le GLYCOGENE… le non-entrainement pendant les vacances, provoque une diminution de l’énergie dépensée, donc moins besoin de vos réserves habituelles, de ce fait, elles s’évacuent. Le glycogène compte pour 3 à 5% du volume musculaire. Vous verrez alors une légère diminution de la taille de vos muscles. Pas de panique, cela reste minime et revient rapidement dès la reprise de l’entrainement.

  • Mémoire musculaire et efficacité nerveuse :

Effectivement, si vous ne faites aucun exercice pendant votre période de « repos », une perte en technique et en synchronisation se fera sentir à la reprise des séances.

Rappelez-vous à vos débuts en musculation, tremblements approximation techniques, tout cela fait partie du package du débutant.

Lors de votre retour votre mémoire musculaire va mettre un peu de temps à retrouver les mouvements qui sont normalement incrustés dans votre système nerveux et cérébral suite à l’expérience acquise conséquence des nombreux entrainements et pratique régulière de la musculation.

  1. Doit-on s’entrainer pendant les vacances :

Dans cette équation, plusieurs facteurs entrent en jeu :

  • La première et la plus importante à mes yeux, l’importance de la musculation dans votre vie.

Il est évident que si pour vous la musculation n’est qu’un passe-temps, alors vous pouvez vous arrêter sans trop vous soucier des conséquences.

Par contre si vous êtes un passionné, ou en préparation pour une compétition, il vous faudra trouver un lieu adapter à votre pratique favorite. (Ex : trouver une salle de musculation à proximité de votre lieu de villégiature)

  • La durée des vacances, jouera aussi sur votre corps et votre mental.

D’expérience, si jamais vous vous arrêtez deux semaines, en moyenne il vous faudra au minimum deux voire trois semaines pour retrouver un niveau équivalent.

Pour conclure ce chapitre, on se dit souvent que quelques exercices au « poids de corps » suffiront pour compenser l’entrainement en salle.

Cela est vrai et faux à la fois. Si vous êtes un débutant ou une personne qui se sert de la salle pour effectuer du petit travail musculaire, il est vrai que cela suffira.

A l’inverse si vous êtes un pratiquant de la musculation intensive, le poids de corps ne suffira pas, et il faudra alors accepter les différentes pertes citées plus haut dans l’article.

  • Comment se nourrir en vacances ?

Oui, suivre une diète (prise de masse ou sèche) c’est compliqué. Sans vous raconter de belles paroles, en vacances c’est encore plus dur.

Il y a quand même une règle d’or, ne pas trop maigrir.

Je vois déjà certains sauter sur leur siège….

Mais oui ne pas trop maigrir, pourquoi ?

  • En mode prise de masse : il parait évident de ne pas perdre de poids, il est même permis de prendre un ou deux kg par semaine.

Tout ceci doit bien évidemment être contrôlé et éviter de faire ça de manière pour être vulgaire « dégueulasse » en se jetant sur l’alcool, le sucre et le gras inconsidérément.

Si vous maitrisez cela, alors à la reprise même si visuellement vous êtes moins propre, vous verrez qu’avec la reprise intensive, votre perte musculaire restera minime.

  • En mode sèche, il est également conseillé de ne pas trop maigrir, et pour une raison simple…votre volume musculaire sera atteint plus rapidement si l’entrainement est arrêté, et que la diète se poursuit.
  1. Conclusion :

Je finis souvent par mon cas personnel, je suis donc en vacances loin de notre fenua.

Compétition oblige, je dois jongler entre lieu de villégiature, trouver une salle de sport et poursuivre ma diète.

Je ne vais pas organiser toutes mes vacances par rapport à cela, mais effectivement cela fera partie de mon agenda.

Minimum 30 minutes de cardio par jour, et 1h à 1h15 de séance dans une salle par jour.

Retrouvailles familiales obligent, je m’accorde deux jokers en alimentation pour ce mois de congés. Pour le reste du temps ma nutrition et mes achats seront en corrélation avec ma préparation pour la compétition prochaine.

Encore une fois, je fais cela car je suis un passionné et un compétiteur, si cela n’est pas votre cas profitez bien de vos vacances car votre corps et votre tête en ont surement besoin.

Pour le reste, c’est une question d’accepter les conséquences des actes pendant les vacances. Faites la fête si vous le voulez, mangez, buvez, prenez du bon temps.

Le tout est de revenir après les vacances plus motivées que jamais !

Laurent Villanova

Coach Sportif