Dans quelques jours, six bodybuilders locaux s’envoleront pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée afin de participer aux XVes jeux du Pacifique. Parmi eux, Gary Colombani, athlète de 31 ans, tentera le tout pour le tout afin de remporter la catégorie -70kg en bodybuilding.

Notre champion, au palmarès assez éloquent, entame sa dernière semaine de régime et il nous confiait lors d’une entrevue, être fin prêt pour cette compétition.

Palmarès :

2006 : champion d’océanie junior en force athlétique 2007, 2ème aux jeux pacifique en force athlétique
2009 : champion POLYNESIE -65 en bodybuilding, champion POLYNESIE -70 en bodybuilding
2009 : champion Océanie body -65 2009, championnat du monde body, 14eme
2010 : champion body -65 aux oceania
2011 à 2014: break
2014 : champion Polynésie -70

Gary, peux-tu nous rappeler ton parcours dans le bodybuilding ?

Alors tout d’abord, j’ai commencé par la force athlétique. J’ai commencé la force en 2005 jusqu’en 2008. J’ai été plusieurs fois champion et j’ai même terminé 2ème aux jeux de Pacifique. Ensuite, je suis passé au bodybuilding de 2009 jusqu’à aujourd’hui. De 2011 à 2014, je n’ai participé à aucune compétition.

Cela fait combien de temps que tu prépares les jeux ?

On peut dire que cela fait un an. Il y a eu les championnats de Polynésie l’année dernière. J’ai remporté la catégorie moins de 70kg. Pour pouvoir être au mieux de ma forme pour les jeux, il ne fallait surtout pas que je me relâche. J’ai donc maintenu une hygiène de vie assez saine et des entrainements assez intense jusqu’à aujourd’hui.

Comment te sens-tu à l’approche de la compétition ?

Je me sens prêt. Mais j’avoue que j’ai surtout hâte d’en finir (rires). Au niveau du régime c’est très dur. C’est un mode de vie très stricte et qui n’est pas facile à adopter. Au niveau familial, ce n’est pas évident non plus, il y a beaucoup de sacrifices à faire.

Quelle est la suite des jeux pour toi?

Je pense que pour moi il n’y aura pas de suite. Je vais faire un break. Comme je disais plus tôt, le bodybuilding demande énormément de sacrifices même au niveau familial, c’est pour cela que je vais arrêter pendant un ptit moment et retrouver ma petite famille. Cela fait un an que je les ai délaissé pour me mettre à fond dans ma  préparation. Il faut que je rattrape le temps perdu.