Tahiti-fit est parti à la rencontre de Michael Ching lors d’un entrainement. Il a remporté dernièrement la IFBB Tahiti nui cup 2014 dans la catégorie men’s physique.

Une semaine après son titre, Michael ne lâche pas l’entrainement, bien au contraire il se prépare d’ores et déjà pour la Arnold Classic Australia. Cette compétition se déroulera au mois de mars 2015.

C’est accompagné de son coach, Tauhiro Yip, champion de France bodybuilding -90kg 2014, que Michael a bien voulu répondre à nos questions et nous délivrer quelques secrets de sa préparation.

Michael Ching en bref

Age: 27 ans

Poids hors-saison: 88kg

Poids en compétition: 82kg

Année de début dans la musculation: 2006

Palmarès: champion de Polynésie junior 2007 et 2008, 1er Men’s physique WBPF 2014 +1,80m, 1er Men’s physique IFBB Tahiti nui cup 2014

Autres sport: force athlétique, marathon développé couché

Sponsor: Canibal Nutrition représenté par la boutique Les 5 éléments

Interview

Michael qu’est-ce qui t’a motivé à te lancer dans la musculation?

(Rires) En fait, j’étais maigre à la base, je trainais avec une bande de copains, qui étaient maigres eux aussi. Un jour, l’un d’eux s’est inscrit dans une salle et ainsi de suite, on l’a tous suivi. Au début, on se basait sur les livres de muscu. Pendant un ou deux ans, on faisait n’importe quoi et ensuite j’ai commencé à m’entraîner avec des personnes plus expérimentés. J’ai beaucoup appris, j’ai commencé à être sérieux au niveau des entrainements et de l’alimentation. A partir de ce moment là, j’ai commencé à faire des compétitions.

Combien de temps t’entraines-tu par jour?

Je m’entraine 2 heures par jour, du lundi au vendredi. Si je ne peux pas venir un jour dans la semaine, je viens le samedi.

Dans le cadre de la IFBB Tahiti nui cup, as-tu eu une préparation spéciale?

On peut dire que oui. J’ai demandé l’aide de Tauhiro Yip un mois avant la compétition. Je lui ai demandé s’ il pouvait améliorer et finaliser ma sèche. Il a fait quelques réglages au niveau de mon alimentation. Concernant les entrainements, on a travaillé beaucoup plus en isométrie et en superset.

Tauhiro est champion de France, on peut dire que cela t’a apporté beaucoup de choses, n’est-ce pas?

Oui beaucoup, j’ai appris de nouvelles techniques d’entrainements et surtout au niveau de la nutrition.

En parlant de nutrition, peux-tu nous décrire ta répartition alimentaire quotidienne?

Mon premier repas commence à 5 heures, car je m’entraine le matin. Ensuite, je mange toutes les 3 heures, ce qui me fait à peu près 6 à 7 repas par jour. J’ai des taux de protéines, de glucides et de lipides à respecter.

Sais-tu à combien s’élève ton apport calorique quotidien?

Un mois avant la compétition, je crois que je suis descendu en-dessous des 2700 calories. En fait, je ne compte plus mes calories. Je me base essentiellement sur mon poids et mon physique. Pour moi, c’est au jour le jour qu’il faut évaluer son physique, tu n’as plus le temps de compter tes calories. 3 mois avant la compétition, j’étais à plus de 3000 calories, suis descendu petit à petit. Après comme Tauhiro le dit, c’est le miroir qui compte.

Michael, tu as été qualifié pour participer à une compétition internationale, que peux-tu nous dire à propos de cette compétition?

En effet, il s’agit de la Arnold Classic Australia, qui se déroulera au mois de mars 2015. On va commencer la préparation avec Tauhiro, la semaine prochaine. On va essayer de prendre de la masse sèche, donc gagner en volume musculaire. Ensuite, on va démarrer la sèche trois mois avant la compétition.

Cette compétition sera une belle opportunité pour toi, qu’attends-tu de cette compétition?

J’ai hâte de voir le niveau internationale et de me mesurer aux étrangers. Une carte pro est en jeu, si l’occasion se présente, pourquoi pas?

Es-tu sponsorisé?

Je suis sponsorisé par Canibal Nutrition, marqué de M. Eric Favre, qui est représenté localement par la boutique Les 5 éléments. J’ai signé un contrat d’un an et ils me fournissent des suppléments alimentaires.

Pour finir, quels conseils donnerais-tu aux jeunes qui veulent se lancer dans le bodybuilding ou le men’s physique?

Le conseil que je donnerai, c’est de s’entrainer sérieusement et de bien s’alimenter. Dans ce sport, il y a 30% d’entrainement et 70% de nutrition. Il faut suivre les plus expérimentés et surtout ne pas se blesser. J’invite tout le monde à se lancer dans le men’s physique car cette catégorie est plus accessible que le bodybuilding. Cette catégorie explose et fait beaucoup parler d’elle.

Michael, merci pour ces réponse et nous te souhaitons bon courage pour ta préparation. Tauhiro, quelques mots à propos de Michael?

Pour moi, Michael a le potentiel pour aller loin, le « shape » est déjà là. Il ne restera plus qu’à peaufiner quelques détails. Je vais donc le suivre jusqu’à l’année prochaine, si il veut bien de moi (rires), mais apparemment il me fait confiance. Pour avancer, c’est important qu’il y ait cette relation de confiance entre un athlète et son coach.

RLF

Tahiti-fit.com

[wonderplugin_carousel id= »17″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here