« Turn the Beast Mode On!! »

Chers lecteurs, aujourd’hui, nous allons faire la lumière sur l’un des suppléments les plus vendus au monde, mais aussi l’un des plus controversés, le pre-workout. Ce fameux produit miracle, qui vous donne puissance, endurance et détermination, est-il dangereux?

Pour répondre à cette question, nous nous basons sur les différentes études faites à ce sujet et surtout, sur le retour d’expérience de nombreux athlètes qui utilisent ce supplément depuis plusieurs années. Bien évidemment, notre avis sur la question ne remplacera pas l’avis d’un médecin.

Pre-workout: qu’est-ce que c’est?

Un pre-workout est une boisson à consommer juste avant sa séance d’entraînement dans le but de booster son énergie et d’améliorer ses performances générales au niveau des charges, de l’endurance ou encore de la sensation de fatigue.

La plupart des pre-workout sont composés des mêmes ingrédients. Quels sont-ils principalement?

La bêta alanine

La bêta-alanine est un acide aminé non essentiel et un constituant direct de la carnosine, une substance aidant à retarder la production d’acide lactique dans les muscles. La bêta-alanine aide à produire un effort musculaire supplémentaire, et favorise le développement de la masse maigre. Les études montrent que cet acide aminé n’est pas dangereux pour la santé. Les seuls effets secondaires sont des picotements sur la peau que l’on peut ressentir tout de suite après. De nombreux athlètes admettent avoir déjà eu ces picotements.

La créatine

La créatine a souffert d’une mauvaise publicité et a malheureusement été assimilée à un produit dopant. Non chers amis, la créatine n’est pas un produit dopant! Elle ne figure pas sur la liste des produits interdits par le code mondial antidopage.
La créatine est une molécule qui compose le muscle. Elle est produite naturellement par l’organisme. Un homme de 70 kilos en fabrique environ 2 grammes par jour. Elle est aussi présente dans le poisson et la viande. Un kilo de steak de bœuf contient ainsi 5 grammes de créatine.
La créatine augmente les performances musculaires et permet une meilleure récupération.
Aucune étude scientifique n’a prouvé la dangerosité de cette substance. Elle est d’ailleurs en vente libre dans toutes vos boutiques de suppléments et vos pharmacies.

La caféine

La caféine est un puissant stimulant que l’on peut retrouver dans le café et aussi dans les boissons énergisantes de type Red Bull. Cette substance est souvent utilisée dans les pre-workout même si certains en sont dépourvus. Si l’on respecte les doses prescrites on ne risquera pas de faire un surdosage de caféine.

Il existe d’autres composants tels que l’arginine et les BCAA, nous en parlerons dans de prochains articles.

Pre-workout : dangereux?

Tous les produits vendus sur le territoire respectent les recommandations du Ministère de la santé et rien a prouvé leur dangerosité. Toutefois, une surconsommation provoquerait certains troubles physiologiques, tels que des troubles du sommeil. Pour éviter cela, respecter les doses. Si vous en prenez souvent, faîtes des coupures de une à deux semaines entre les cures. Evitez d’en prendre après 18h.
Evitez à tout prix les produits qui contiennent du DMAA ou 1,3-dimethylamylamine. Cette molécule proche de la métamphétamine, autrement dit l’Ice, a été interdite de vente. Inutile donc de vous dire que cette substance est dangereuse pour votre santé. Et pour cause, la première version du Jack3d, un booster de la marque USPLabs, a été tenue responsable de la mort de 3 personnes.

Pre-workout : indispensable?

La réponse est bien entendu NON. Cela constitue un plus dans vos entrainements mais il n’est pas indispensable. Il existe des alternatives beaucoup plus naturelles telle que notre smoothie pre-workout (voir recette).

Quel pre-workout choisir ?

Si vous recherchez un pre-workout qui a fait ses preuves et d’une marque de confiance, nous vous conseillons Assault de MusclePharm. Ce supplément est disponible chez Fitness Island.

Références : (1) Zhang, Y., Woods, R. M., Breitbach, Z. S. and Armstrong, D. W. (2012), 1,3-Dimethylamylamine (DMAA) in supplements and geranium products: natural or synthetic?. Drug Test Analysis. doi: 10.1002/dta.1368.
Cohen PA. DMAA as a Dietary Supplement Ingredient. Arch Intern Med. 2012;172(13):1038-1039.  doi:10.1001/archinternmed.2012.1677.

Kendall KL, Moon JR, Fairman CM, Spradley BD, Tai CY, Falcone PH, Carson LR, Mosman MM, Joy JM, Kim MP, Serrano ER, Esposito EN. Ingesting a preworkout supplement containing caffeine, creatine, ?-alanine, amino acids, and B vitamins for 28 days is both safe and efficacious in recreationally active men. Nutr Res. 2014 May;34(5):442-9. doi: 10.1016/j.nutres.2014.04.003. Epub 2014 Apr 13.

Eudy AE1, Gordon LL, Hockaday BC, Lee DA, Lee V, Luu D, Martinez CA, Ambrose PJ. Efficacy and safety of ingredients found in preworkout supplements. Am J Health Syst Pharm. 2013 Apr 1;70(7):577-88. doi: 10.2146/ajhp120118.

Spradley BD1, Crowley KR, Tai CY, Kendall KL, Fukuda DH, Esposito EN, Moon SE, Moon JR. Ingesting a pre-workout supplement containing caffeine, B-vitamins, amino acids, creatine, and beta-alanine before exercise delays fatigue while improving reaction time and muscular endurance. Nutr Metab (Lond). 2012 Mar 30;9:28. doi: 10.1186/1743-7075-9-28.