Iaorana les Tahiti Fitters ! Aujourd’hui, nous allons étudier de près l’un des suppléments les plus vendus au monde, le pre-workout. Ce fameux produit miracle, qui vous donne puissance, endurance et détermination, est-il dangereux?

Pour répondre à cette question, nous nous basons sur les différentes études faites à ce sujet et surtout, sur le retour d’expérience de nombreux athlètes qui utilisent ce supplément depuis plusieurs années. Bien évidemment, notre avis sur la question ne remplacera pas l’avis d’un médecin.

Pre-workout: qu’est-ce que c’est?

Un pre-workout est une boisson à consommer juste avant sa séance d’entraînement dans le but de booster son énergie et d’améliorer ses performances générales au niveau des charges, de l’endurance ou encore de la sensation de fatigue.

Ceux ou celles l’ayant déjà essayé, sauront de quoi il en ressort. En effet, il arrive couramment que l’on devienne un « surhomme » juste après avoir ingéré une dose de cette fameuse mixture. Nous exagérons bien évidemment sur le terme employé de « surhomme » mais l’effet « boost » ressenti n’est pas négligeable !

La plupart des pre-workout sont composés des mêmes ingrédients. Quels sont-ils principalement?

La bêta alanine

La bêta-alanine est un acide aminé non essentiel et un constituant direct de la carnosine, une substance aidant à retarder la production d’acide lactique dans les muscles. La bêta-alanine aide à produire un effort musculaire supplémentaire, et favorise le développement de la masse maigre. Les études montrent que cet acide aminé n’est pas dangereux pour la santé. Les seuls effets secondaires sont des picotements sur la peau que l’on peut ressentir tout de suite après. De nombreux athlètes admettent avoir déjà eu ces picotements.

La créatine

La créatine a souffert d’une mauvaise publicité et a malheureusement été assimilée à un produit dopant. Non chers amis, la créatine n’est pas un produit dopant ! Elle ne figure pas sur la liste des produits interdits par le code mondial antidopage.
La créatine est une molécule qui compose le muscle. Elle est produite naturellement par l’organisme. Un homme de 70 kilos en fabrique environ 2 grammes par jour. Elle est aussi présente dans le poisson et la viande. Un kilo de steak de bœuf contient ainsi 5 grammes de créatine.
La créatine augmente les performances musculaires et permet une meilleure récupération.
Aucune étude scientifique n’a prouvé la dangerosité de cette substance. Elle est d’ailleurs en vente libre dans toutes vos boutiques de suppléments et vos pharmacies.

La caféine

La caféine est un puissant stimulant que l’on peut retrouver dans le café et aussi dans les boissons énergisantes de type Red Bull. Cette substance est souvent utilisée dans les pre-workout même si certains en sont dépourvus. Si l’on respecte les doses prescrites on ne risquera pas de faire un surdosage de caféine.

Il existe d’autres composants tels que l’arginine et les BCAA, nous en parlerons dans de prochains articles.

Pre-workout : dangereux?

Tous les produits vendus sur le territoire respectent les recommandations du Ministère de la santé et rien n’a prouvé leur dangerosité. Toutefois, une surconsommation provoquerait certains troubles physiologiques, tels que des troubles du sommeil. Pour éviter cela, respecter les doses. Si vous en prenez souvent, faîtes des coupures de une à deux semaines entre les cures. Evitez d’en prendre après 18h.
Evitez à tout prix les produits qui contiennent du DMAA ou 1,3-dimethylamylamine. Cette molécule proche de la métamphétamine, autrement dit l’Ice, a été interdite de vente. Inutile donc de vous dire que cette substance est dangereuse pour votre santé. Et pour cause, la première version du Jack3d, un booster de la marque USPLabs, a été tenue responsable de la mort de 3 personnes.

Pre-workout : indispensable?

La réponse est bien entendu NON. Cela constitue un plus dans vos entrainements mais il n’est pas indispensable. Il existe des alternatives beaucoup plus naturelles. Voici une liste d’aliments qui boosteront vos performances :

  • Bananes
  • Blanc de poulet, riz blanc et légumes
  • Fruits secs
  • Porridge et flocons d’avoine
  • Smoothies de fruits
  • Pain complet, patates douces et riz brun
  • Pomme et beurre de cacahuète
  • Barre de protéines fait maison

Quel pre-workout choisir ?

Il existe des centaines de pre-workouts de marques différentes. Ces produits se ressemblent tous tant par leur goût que par leur effet. Seule la composition, notamment la teneur en bêta alanine, variera en fonction des marques.

Tout dépendra de vos goûts et de votre tolérance à la caféine et à la bêta alanine.

Voici une sélection de pre-workouts disponibles sur notre site de vente www.tahitifitstore.com.

Produits suggérés de www.tahitifitstore.com