Tahiti fit est parti à la rencontre de Raihere Dudes. Ce champion de MMA qu’on ne présente plus, est en pleine préparation pour son prochain combat. Il affrontera l’américain Trey Philips lors de la soirée Fury Fight Night. Le combat est prévu le 21 mai à Los Angeles.

Notre champion focalise ses entrainements sur sa préparation physique. Il affrontera un lutteur, il doit donc acquérir force et explosivité. Pour cela, ce combattant hors-pair s’en remet aux bienfaits du Crossfit.

C’est dans sa nouvelle salle, qui compte aujourd’hui 120 adhérents, que Raihere nous a invité afin de nous partager sa séance Crossfit du jour.

Lire aussi: Essayez le WOD 16.1 avec Vaihau Bottari!

Le programme:

  • Kettlebell Swings
  • Obliques avec medecine ball
  • Battle Ropes
  • Push-up ou jump squat

Chaque atelier s’exécute sur une minute, suivi de 20 secondes de repos avant d’enchainer l’atelier suivant.

IMG_9863-2Raihere répond à nos questions:

Raihere, qu’avons-nous au programme ce soir?

C’est un programme de Crossfit basé sur ce que j’ai appris aux États-Unis.  C’est une séance très cardio, spécifique au MMA. Alors, nous avons tout d’abord un exercice aux « kettlebell », avec des swings. C’est un mouvement des hanches qui permet de travailler l’explosivité des « sweeps ». Ensuite, on enchaîne avec un atelier « medecine ball », centré sur le gainage et les abdos. Le troisième atelier est un exercice avec les « battle ropes », qui est un exercice courant dans le Crossfit. On termine cette séance avec un atelier mouvements au poids de corps (squat, jump squat, pompes, dips,..).

Combien de séances comme celle-ci fais-tu par semaine?

Une séance comme celle-ci, je dirai qu’on en fait deux fois par semaine. Ajouté à cela, on fait deux séances outdoor en montagne, sans compter la séance de « sparring » qu’on fait habituellement dans la semaine.

Tu comptes beaucoup sur la préparation physique pour ton prochain combat?

Oui en effet, ce genre de séance compte beaucoup pour ma prépa. Je dois prochainement affronter un lutteur, je vais donc centrer ma préparation sur la force et l’explosivité. En même temps, j’essaye de partager mes séances avec l’ensemble de mes adhérents. Ils auront un avant goût d’une préparation physique spécifique au MMA.

En parlant de tes adhérents, tu as du monde ce soir, n’est-ce pas?

Encore là ce soir, ça va. On a dispatché les cours en plusieurs classes dans la semaine. En ce moment même, nous sommes une trentaine mais juste au cours précédent, il y avait également une trentaine d’adhérents. En tout, il y a 120 licenciés ici au Islander MMA club. Suis très satisfait, le club tourne assez bien. Ici, on ne fait pas que du MMA, comme tu peux le voir, on fait des cours de physique, de remise en forme, etc. C’est très en vogue en ce moment et cela je peux le voir chez les adhérents, ils sont à fond à chaque fois.

Il y a des personnes qui ne viennent que pour cela?

Oui, comme je le disais, au Islander MMA club, on fait également des cours de remise en forme, en plus bien sûr des cours de MMA. J’encadre tout ce petit monde là, et tout seul (rires).

Si vous voulez vous initiez au MMA ou faire des séances de cardio comme celle-ci, je vous invite dans ma nouvelle salle, située à Punaauia.