Qui ne connaît pas le MMA (Mixed Martial Arts) de nos jours. Ce sport qui peut paraitre brutal et sanglant, par rapport à d’autres sports de combat, aux yeux de certaines personnes, est en pleine expansion dans le monde entier. En effet, l’UFC, la principale organisation de MMA, étend sa suprématie dans plusieurs pays et draine plusieurs centaines de millions de téléspectateurs lors de combats officiels.

Quoique l’on dise, les combattants de MMA sont avant tout des athlètes de haut niveau. Mis à part les sparrings et autres entrainements spécifiques, ces athlètes passent énormément de temps dans les salles de musculation, plateaux de Crossfit et adoptent parfois une nutrition digne d’un Men’s physique. Dans cet article, nous nous intéresserons donc à la préparation physique d’un combattant de MMA. Que faut-il faire pour avoir un « shape » et une condition physique digne d’un combattant de MMA ?

Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Raihere Dudes. Ce jeune combattant de 23 ans est l’un des précurseurs du MMA en Polynésie. Il est le premier polynésien à remporter une ceinture. En effet, au mois de mars dernier, lors de la Spartan Fighting Championship Croatia qui s’est déroulé à Zagreb, notre champion a vaincu le champion en titre light weight par TKO au deuxième round. Grâce à cette victoire, il entame ainsi un début de carrière pro.

C’est avec beaucoup d’humilité que Raihere nous a reçu dans sa salle d’entraînement. Ce jeune homme fort sympathique (comme quoi les combattants ne sont pas forcément des « bad boys ») nous a alors expliqué son programme d’entrainement. Notre combattant s’entraine plus de 6 heures par jour et suit un régime alimentaire très stricte. Il enchaine musculation, crossfit, natation, ju-jitsu et entrainement en salle dans la même journée. Autant dire que le niveau de sa condition physique dépasse celui d’un individu lambda.

Zoom sur Raihere Dudes

Poids hors compétition : 74 kg

Poids compétition : 66-69 kg

Age : 23 ans

Raihere, tu es combattant de MMA, cela fait combien de temps que tu pratiques ce sport ?

Cela fait 6 ans que je fais du MMA. J’étais champion de Muay Thai avant de débuter dans le MMA. Je voulais changer d’art martial et voir autre chose. Je me suis donc lancé à fond et je réalise aujourd’hui mon plus grand rêve, gagner ma vie en combattant dans une cage.

Fais-tu du cardio et de la musculation ?

J’en fais énormément. Une grande partie de mes entrainements est basée sur la préparation physique. Tous les jours je fais de la musculation, du cardio, du crossfight et du jogging.

Penses-tu que la préparation physique est primordiale pour le MMA ?

Avoir une excellente condition physique est primordiale en MMA et je m’en suis rendu compte au fil de mes combats. Je pense que les tahitiens sont très bons en frappe mais ils manquent cruellement de cardio. Lors de mes touts premiers combats à l’étranger, j’explosai lors du premier et deuxième round mais ensuite je lâchai prise. Mon adversaire reprenait donc le dessus. Au fil du temps, j’ai travaillé mon cardio grâce à l’aide de mon équipe de coaches qui me suit lors de mes combats à l’étranger.

Aussi, grâce à eux, j’ai pu apprendre des procédés de préparation physique que j’utilise tous les jours et que je transmets à mes élèves.

Tes entrainements physiques sont-ils spécifiques au MMA ou bien ce sont des entrainements classiques ?

La plupart des exercices, aussi bien en musculation qu’en cardio, sont basés sur le MMA. J’essaye d’adapter au maximum ma préparation physique au MMA.

Comment s’organise ta semaine d’entrainement ?

Je m’entraine du lundi au vendredi. Le samedi je fais une petite randonnée. Je me repose uniquement le dimanche.

Matin :

  • 2 heure de jiu-jitsu
  • 1 heure de jogging

Après-midi :

  • 1 heure de crossfight
  • 1 heure de striking
  • 1 heure de MMA

En plus de tout cela, je cale des séances de musculation et de cardio tous les jours.

La nutrition fait également partie de ta préparation. Peux-tu nous décrire une journée type ?

La nutrition joue un rôle crucial dans ce sport afin de rester à un poids assez bas et de garder un maximum de puissance.

Mon régime est basé essentiellement sur de la viande blanche et des légumes verts.

Au réveil :

  • Des fruits
  • Un shake de protéine

Petit déjeuner :

  • Des flocons d’avoine et du lait 0.5% mg
  • Un fruit
  • Deux blancs d’œuf

Déjeuner :

  • Du poulet ou du blanc de dinde avec des brocolis ou haricots verts

Diner :

  • Du poisson et de la salade
  • Ou un shake de protéine

 

Quels conseils, donnerais-tu aux pratiquants de sport de combat ?

Pour être le meilleur combattant, il faut un physique et un cardio de malade !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here