Du mal à digérer ? Si toi aussi, vos amis estomac et intestins se rebellent parfois, suivez le guide! Ellen Rose De Castro, praticienne en réflexologie à  Papeete, nous enseigne l’art d’allier glamour et digestion ! Et on appelle cela : l’auto-massage. Alors à vos dix doigts, c’est parti!

Phytothérapie, acupuncture, sophrologie ou encore réflexologie, toutes ces médecines parallèles dites « douces » semblent, depuis quelques années déjà, être la solution à quelques uns de nos tracas quotidiens. Nous vous entendons déjà dire « c’est trop compliqué »… attendez ! Rien de compliqué aujourd’hui, juste quelques repères et vos dix doigts, vous nous en direz des nouvelles. Car les bienfaits de l’auto-massage sont plutôt sympas : se masser relance la micro-circulation, limite la rétention d’eau, améliore les échanges cellulaires, booste la digestion, facilite le transit et last but not least, relaxe ! Pas mal, n’est ce pas ?!

C’est miraculeux ? 

On ne parle pas ici de miracle, mais bien de méthodes ancestrales prouvées et approuvées. En Chine, l’auto-massage est même un véritable art de vivre au quotidien. Et plus on pratique, meilleurs sont les bienfaits.

Sans vraiment s’en rendre compte, on s’auto-masse quotidiennement. On frictionne le genou que l’on vient de cogner, on se masse les tempes quand on a la migraine, on se frotte les bras pour se réchauffer… Anodins ? Pas tant que ça. C’est intuitif. Ces gestes offrent un soulagement quasi immédiat et stimulent les différentes fonctions de notre organisme. En réalité vous êtes déjà des presque pro.

Alors asseyez vous confortablement et laissez faire vos mains.

La technique

Gonflé. C’est souvent la sensation que l’on a après avoir bien mangé. Et si grâce à l’auto massage, on pouvait réduire cela ? Les deux mains posées à plat sur le ventre, on masse doucement en rond. Un mouvement fluide, sans interruption dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Puis on effectue une légère pression comme pour faire avancer lentement les aliments dans l’intestin. D’abord des petits cercles autour du nombril puis des plus grands jusqu’à couvrir tout l’abdomen. Puis, on réduit peu à peu l’amplitude du mouvement, pour revenir au point de départ. Ça soulage déjà, n’est ce pas ?

Un autre mouvement tout aussi efficace pour lutter contre les ballonnements. Mesurez trois doigts au-dessous du nombril puis posez vos mains à plat. Les paumes à hauteur du nombril, le bout des doigts au niveau du point mentionné avant, appuyez vos doigts sur cette zone. Puis étirez-les vers l’extérieur en inspirant, puis expirez en revenant dans la position initiale. Un peu comme si vous lissiez la peau sous votre nombril.

Après trois répétions, faites une pause. Et recommencez le mouvement cette fois ci à mi-hauteur de ce point et du nombril. Trois fois, puis faites une pause. Pour terminer, effectuez le mouvement trois fois à hauteur du nombril.

C’est le pied !

Se masser le ventre est déjà bien efficace, mais en réflexologie rien n’est laissé de côté. Alors on part à l’attaque de nos petits petons. Pour les maux de ventre ? Oui les amis ! Comme le souligne Ellen Rose « stimuler par friction les pieds facilite l’activité digestive ».

Alors l’un après l’autre, pendant 2 minutes, on effectue sur nos pieds des pressions statiques avec le pouce, juste au-dessus du creux de la voûte plantaire dans la direction des orteils. Cette zone est celle de la rate, du foie, de l’estomac, mais aussi celle la vésicule biliaire, en bref de tous les organes en relation avec notre bonne digestion. Allez y mesdames, messieurs, pressez !

C’est le pied, avouez le ! 

Mais loin d’ôter toute gloire à nos petons, le front a aussi son petit rôle à jouer !

Digestion difficile ? Hop, « avec la main à plat, on masse le front en faisant des allers/retours horizontaux, deux fois par jour pour revitaliser le gros intestin » conseille la réflexologue.

L’intérieur de la main est aussi une mine d’or du bien être digestif. « sur la main gauche, la zone de l’hypothénar, (la région sous le pousse qui bouge quand on met le pouce en mouvement) et du centre de la main correspondent au pancréas, à l’intestin grêle et à l’estomac. » Alors on n’hésite pas à masser ces zones par des mouvements circulaires jusqu’à échauffement de la peau.

figure3Et s’il fallait un ultime conseil, relaxez-vous ! L’intestin, celui que l’on nomme le « deuxième cerveau » n’est pas insensible au stress et vous non plus !

DSCN4783.JPGEllen Rose De Castro

Praticienne en Réflexologie
Praticienne en Santé et Bien-Être
Séances sur R.D.V. au 89 23 67 22
Facebook: Faaora Réflexologie

 

Texte : Claire Boichot Allavena