En vue du Tahiti Body Contest 2015, nous sommes partis à la rencontre des athlètes de Gym Zone qui participeront à cette compétition tant attendue.

Gym Zone, co-organisateur de l’évènement, part à la conquête du TBC 2015 en envoyant une délégation de 12 athlètes, ce samedi 12 décembre, au Tahiti Pearl Beach. La plupart de ces compétiteurs sont novices et concourent pour la première fois dans ce genre de compétition. Une belle équipe de la salle de musculation de Pirae, qui est constituée en majorité de men’s physique. Parmi cette équipe chère à Manu Buchin, gérant de Gym Zone et personnalité dans le milieu du bodybuilding, certains se présenteront en Bodybuilding, la catégorie reine de la soirée, mais également en Miss Bikini.

Nous avons rencontré une petite partie de la team. Le peu que nous avons vu, nous a convaincu de la détermination de ces athlètes à pourvoir les plus hautes marches du podium. En effet, on aura droit à du très beau spectacle ce samedi soir. Fin prêts, les représentants de Gym Zone monteront sur scène avec un physique très bien préparé.

Parmi ces compétiteurs, Bryan Gobrait, âgé d’une vingtaine d’années et grand amateur de musculation, fera sa première entrée dans le monde du bodybuilding et en particulier dans la discipline Men’s physique. Anxieux et déterminé à la fois, Bryan a bien voulu répondre à nos questions après sa séance de musculation.

Bonjour Bryan, quelles sont tes impressions à deux jours de la compétition ?

Le plus dur pour moi a été la nutrition. Il a fallu tout apprendre. Cela fait environ 5 ans que je suis à Gym Zone et que je fais de la musculation. Je n’ai jamais porté attention à ce que je mangeais. Je me rends compte aujourd’hui que la nutrition est primordiale dans ce sport. J’ai commencé à perdre du poids au mois d’avril mais cela fait 4 mois que je suis au point dans ma nutrition. C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à faire les « bonnes courses ». La première fois que je suis allé acheter du blanc de poulet à Carrefour, j’ai mis trois quarts d’heure ! (rires). C’est pour te dire que ce monde là m’était totalement inconnu. Ça change du riz/pua’atoro (rires). Si je ne m’étais pas lancé dans cette aventure, jamais je n’aurai appris autant sur la nutrition. Le début de ma diète a été très difficile. Je n’ai jamais eu une alimentation équilibrée. J’ai été élevé au café / pain beurre donc c’était un choc pour moi. Ça fait très mal! (rires).

Pourquoi t’être lancé dans cette compétition?

Je me suis toujours dit qu’il fallait que je fasse plus attention à ce que je mange. Le fait de ne pas faire de compétition, ça été le plus grand frein à cette volonté de prendre de bonne habitudes alimentaires. En effet, je me disais toujours que si je ne fais pas de compète, je n’ai pas besoin de faire de régime. Donc voila la principale raison de ma motivation. Et à côté de ça, je suis quelqu’un qui aime les challenges. Aussi, je voulais représenter au mieux notre salle.

Penses-tu continuer dans ta lancée après le TBC?

(rires) On va essayer! Mais je pense que oui. J’aimerai bien continuer sur ma lancée. J’ai appris les bases de la nutrition donc je vais essayer de maintenir au maximum mais on va tout d’abord laisser passer les fêtes (rires).

RLF