Jean-Baptiste CIPRIANI compte parmi l’une des grandes figures du bodybuilding local. Vainqueur au TBC 2016 dans sa catégorie Mens Physique, il termine sa préparation et s’apprête à monter sur scène vendredi soir, mais cette fois, pas seulement en catégorie Mens Physique, mais aussi en catégorie Mens Classic. Nous sommes allés à sa rencontre lors de son dernier entraînement chez Xtrem Gym, il revient avec nous sur sa préparation.

Iaorana Jean-Baptiste, peux-tu brièvement te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

J’ai 32 ans, et je pratique la musculation depuis bientôt 10 ans. C’est devenu une véritable passion pour moi. Vendredi ce sera ma troisième participation à la TBC, et j’espère faire bonne impression. J’avais l’an dernier remporté la première place dans ma catégorie en Mens Physique, et pour moi l’objectif de cette année et de remporter la première place en toute catégorie cette fois. Je participerai également à la nouvelle catégorie Body Classic, ce qui me donne l’opportunité d’évoluer et de pousser encore plus haut mes performances.

As-tu modifié ta préparation cette année, du fait que tu te préparais également pour la catégorie Body Classic ?

Oui j’ai fait quelques changements, que ce soit sur mon alimentation ou mes entraînements. J’essaye d’améliorer chaque année ma préparation, mais je pense que l’expérience acquise au cours des années et les échanges et partages avec les différents partenaires d’entraînements permettent de progresser. Cette année je pense avoir vraiment bien évolué.

A quel moment as tu commencé ta préparation ?

J’ai attaqué une sèche progressive en Août. J’y suis allé étapes par étapes pour ne pas saturer dès le départ. J’ai veillé à rester quand même assez propre toute l’année au niveau de mon alimentation, mais je suis pizzaiolo donc je me permet de me lâcher quand même ! (rires)

Mais bon je sais faire la part des choses et quand je suis à la salle j’envoie.

Quel est selon toi la partie la plus difficile de ta préparation ?

L’alimentation c’est vraiment le plus dur. Les entraînements on s’y habitue, ce qui devient difficile ce sont les dernières séances au cours du dernier mois avant la compétition. Lorsque tu commences à couper les hydrates çà devient difficile, tu as moins d’énergie.

Je suis un gros mangeur, et je dois vraiment réduire mes portions en ce moment et c’est très difficile. J’ai vraiment hâte d’être samedi ! D’ailleurs samedi soir j’ouvre la pizzeria et je vais enfin pouvoir manger mes pizzas ! J’attends çà avec impatience (rires).

Es tu suivi pendant ta préparation ?

Non pas vraiment. Je m’entraîne toujours en groupe avec des amis qui sont comme moi compétiteurs ou pratiquants depuis longtemps et qui me conseillent, notamment Mathieu MARTINEZ, Laurent VILLANOVA. On partage beaucoup nos expériences entre nous.

Tous les jours je m’entraîne à Xtrem de 11h à 13h, sauf les samedis et dimanche,là je fais un peu de cardio à la maison, j’essaie toujours de ne pas rester sans rien faire. Lorsque je suis en période de sèche, j’inclue une deuxième séance dans mes journées, en général tard le soir après le travail. J’ai en gros 3h d’entraînements par jour lors de ma préparation.

As tu fait d’autres compétions depuis la TBC de l’an dernier ?

Non je ne fais que la TBC. C’est impossible pour moi de faire plusieurs compétitions sur une année. Ça demande beaucoup trop de temps et d’énormes sacrifices sur le plan familial. La famille se retrouve impliqué dans la préparation, heureusement ma famille est derrière moi, ce n’est pas toujours évident pour ma femme et mes enfants. Pour ma part, je pense qu’une compétition dans l’année c’est déjà bien, et çà permet de reposer et de construire au mieux son corps pour la prochaine échéance.

Aimerais tu partir pour une compétition à l’international ?  

Oui j’aimerais bien mais çà voudrait dire partir et avec mon travail ce n’est pas facile de s’absenter. J’y pense mais ce sera en fonction de mon travail et de ma famille. Il faudra que je trouve le bon créneau, mais si c’est le cas je le ferai.

Souhaiterais tu adresser un message ? 

Je souhaite remercier tout particulièrement ma femme, qui me supporte pendant cette préparation, je sais que pour elle ce n’est pas évident. Mes enfants et mes copains de salle ; Mathieu et Laurent qui m’a suivi toute l’année, c’était mon binôme d’entraînement, on a souffert ensembles et on va à la compétition ensembles. On vient de terminer notre dernier training, et on a vraiment passés une bonne année ensembles.

Texte : Flore Hani

SUGGESTIONS TAHITI FIT STORE