MSD_0229

Vous connaissez forcément le comédien mais peut-être moins l’athlète. En effet, Tahiti Fit a rencontré « Oro » des Hiro’s alias Tepa Teuru. Ce jeune homme de 33 ans se définit en premier lieu, lorsqu’on lui demande de se présenter, comme le papa de deux petites filles et annonce également qu’une autre fille viendra bientôt agrandir la famille. Puis Tepa nous parle de la série pour laquelle il est comédien et aussi producteur depuis maintenant 4 ans : Hiro’s. « Vous avez pu remarquer que mon personnage est toujours torse nu dans la série. C’était presqu’une obligation pour moi de m’entretenir pour le visuel (rires). »

« Xtrem Gym est le sponsor de Hiro’s depuis le début de l’aventure. J’y allais d’abord pour m’entretenir, pour que les téléspectateurs aient un bon visuel.

Au fur et à mesure, cela est devenu une nécessité. Le milieu de la musculation te fait entrer dans une spirale où tu as envie de te dépasser et de dépasser tes limites sans cesse. C’est dur de sortir de cette spirale. Heureusement que c’en est une bonne !

Je faisais déjà beaucoup de sport avant. J’ai ramé pendant 8 ans et ai même fait 5 fois le Hawaiki Nui mais la musculation c’est vraiment autre chose. Une autre manière de sculpter son corps. Je trouve que la musculation permet de bien cibler les muscles qu’on veut travailler. Et j’aime beaucoup l’ambiance qu’il y a à la salle. »

 Lire aussi: TBC 2015 Men’s Physique: une catégorie en plein essor!

MENS PHYSIC :

Tepa s’est présenté au Tahit Body Contest aux éditions 2014 et 2015. Il y terminera 5ème puis 4ème.

« C’est une compétition très difficile. Les entraînements sont très durs mais le plus dur reste au niveau de l’alimentation. Aucun écart n’est permis. Le sucre, le gras, ADIEU ! Mais a contrario c’est également ce qui m’a plu le plus : se faire violence, se dépasser sans cesse. La rame m’a déjà appris à travailler mon mental. Effectivement, lorsque tu te retrouves cinq heures sur une pirogue et que tu ne peux rien faire d’autre que de ramer tu te dis « A TU I TE HOPE’A » (On y va jusqu’au bout).

Pour la compétition de Men’s Physic, on s’était lancés avec deux amis. On a commencé à trois et au final j’ai été le seul à me présenter (rires). Pour vous dire à quel point c’est difficile et que ce n’est pas donné à tous.

Mais j’ai vraiment aimé cette façon de gérer et de contrôler mon corps et lorsque tu vois les résultats ça te motive encore plus. »

L’alimentation :

« Si je n’ai aucun objectif, je mange TOUT et N’IMPORTE QUOI !

Heureusement que je mangeais beaucoup parce que je pense que c’est ce qui m’a aidé à pousser lourd ! Si tu veux prendre du muscle et pousser lourd il n’y a pas de secret il faut manger, c’est comme une voiture si tu ne mets pas d’essence elle n’avancera pas. Il suffit de manger les bonnes choses : beaucoup de protéines, moins de féculents voire pas du tout pour pouvoir sécher au maximum. La diète dure deux mois alors j’essayais d’allier qualité prix. Heureusement que mon sponsor STC était là pour pallier au fait qu’au final, le blanc de poulet ne passait plus (rires). »

Préparation physique :

« J’ai fait deux compétitions et j’avoue que j’ai été beaucoup plus sérieux à la première.

  • Lors de ma première préparation je m’entrainais deux fois par jour. Le matin je faisais de la musculation et le soir du cardio. Mais du cardio très court comme 15 minutes maximum en RPM par exemple.
  • Ma deuxième préparation n’a pas été aussi sérieuse que la première et au final, je trouve que j’étais beaucoup mieux. Je pense que j’ai eu plus de résultats parce que je connaissais mieux mon corps. J’ai pu moi même m’adapter et faire ma répartition alimentaire et mes entraînements appropriés à mon corps.

La première année j’ai été suivie par Eric Liao que je remercie. La deuxième année je me suis préparé tout seul toujours en me remémorant les bons conseils de l’année précédente et en les adaptant à mon corps. J’ai appris que la qualité prime sur la quantité. Il ne suffit pas de pousser lourd si c’est pour se blesser après. Non ! La qualité du mouvement prime. »

Objectifs :

« La première fois que j’ai participé je suis arrivé 5ème, la deuxième fois 4ème. J’espère donc être sur le podium à la prochaine compétition même si je sais que ça va être dur même très dur. Tout le monde s’entraîne pour être au meilleur de sa forme. »

Conseil :

« J’invite tout le monde à pratiquer une activité sportive et pour ceux qui veulent aller plus loin il y a des salles de sport adaptées. Je vais évidemment vanter la mienne : XTREM GYM ! Merci Dany et merci à toute sa famille pour la super gestion de notre salle de muscu.

Bougez les amis ! Votre qualité de vie n’en sera que meilleure. On dit souvent que quand tu es bien dans ta tête tu es bien dans ton corps. Moi je dis que ça marche dans les deux sens : si tu es bien dans ton corps tu ne peux qu’être mieux dans ta tête. Faites du sport et suivez les bons conseils de Tahiti-Fit. »

RR