À 17 ans, Tepoerangi Luloque s’est classée première dans la catégorie Teenagers féminin des Opens de Crossfit. Un classement qui vaut pour la région Pacifique, à l’échelle mondiale, elle est 26ème. Elle qui s’entraîne depuis six mois s’est déjà fixé de nouveaux défis. En attendant, elle continue à étudier sur les bancs du lycée Samuel Raapoto.

Lire aussi: Opens Crossfit: Teremu Touatekina en pleine forme

TAHITI FIT : Tu viens de te classer 1er en catégorie teenager aux Opens de Crossfit, contente ?

TEPOERANGI LULOQUE : « Oui, évidemment. Même si je ne m’y attendais pas. « 

TF : Vous étiez combien à participer dans ta catégorie ?

TL : « On était une quarantaine dans la région, dans le monde il y avait peut-être 700 participantes et je suis arrivée 26ème. »

TF : C‘est une compétition qui dure cinq semaines comment as-tu réussi à rester motivée ?

TL : « C’est vrai que ça dure cinq semaines, il faut suivre un programme imposé sur une à deux minutes, le répéter en se filmant et l’envoyer. J’ai fait ça dans la salle, il y avait tout le matériel dont j’avais besoin. J’ai bien réussi le premier WOD j’ai voulu faire toujours mieux les semaines suivantes. »

TF : Depuis combien de temps pratiques-tu cette discipline ?

TL : « En fait, j’ai commencé le crossfit il y a six mois. Je vais à la salle Nahiti no arue depuis un an et demi à peu près. Au début j’ai commencé à la maison, des petits exos comme ça. Ensuite, je suis allée à la salle pour faire de la muscu. Tout c’était pour perdre du poids. J’étais en surpoids, je faisais 80 kg. Et puis un jour, quelqu’un m’a dit tu veux essayer le crossfit ? J’ai dit oui ! Et ça m’a plu. Depuis, j’y vais une heure trente tous les jours, sauf le week-end. Je fais de l’haltérophilie, du cardio, squad, burpees… Un peu de tout tous les jours. »

TF : Qu’est-ce qui te plaît ?

TL : « Ce que j’adore c’est voir l’évolution, les progrès que je peux faire, je m’étonne tous les jours, c’est ça qui me retient. Et puis maintenant, le crossfit c’est en moi, c’est ancré, je ne peux plus m’en passer. « 

[external_product id= »3731,3705,3718″ image= »show » title= »show » price= »show » rating= »show » button= »www.tahitifitstore.com »]

TF : Et tu as atteint ton premier objectif, celui de perdre du poids ?

TL : « J’ai perdu 20 kg ! Du point de vue alimentation, j’ai trouvé un équilibre, je me raisonne, mais je ne me restreins pas trop. »

TF : Tu as un coach, quelqu’un qui t’aide dans les entraînements ?

TL : « Je travaille avec les autres de la salle. »

TF : Que fais-tu par ailleurs, tu es au lycée ?

TL : « Oui, je suis en terminale, au lycée Samuel Raapoto, c’est à côté de Nahiti no arue, c’est pour ça d’ailleurs que je l’ai choisie. »

TF : Pas trop dure de concilier les deux ?

TL : « Si, un peu. Mais la salle me fait du bien, ça me déstresse, au lycée, en cours, on ne parle que du bac, tous les jours. Souvent, j’ai envie d’aller m’entraîner, je suis coincée au lycée ou avec les devoirs. Dès que j’ai fini, je file à la salle. Je ne suis jamais fatiguée pour ça, au contraire. »

TF : Ta famille te soutient-elle ?

TL : « Oui, mon père est là à chaque entraînement ! »

TF : Quels sont tes projets ?

TL : « Pour ce qui est de mon parcours professionnel, je veux faire Sciences et techniques des activités physiques et sportives, STAPS. Sachant que j’ai fait une filière L, ça fait peut-être un peu bizarre, mais quand j’ai commencé le sport à la maison j’étais déjà inscrite en filière littéraire. Je n’ai pas pu changer. Pour l’année scolaire 2017/2018 une filière STAPS s’ouvre à l’Institut supérieur de l’enseignement privé polynésien, l’Isepp, ça tombe bien !  »

TF : Et pour ce qui est de ta carrière sportive ?

TL : « Je veux faire les Alphas Games. Ils vont avoir lieu les 23 et 24 septembre à Nice. C‘est une compétition de fitness. Les inscriptions sont ouvertes, si je passe les qualifications, je pourrais partir. Localement, je fais certaines compétitions comme celle d’haltérophilie qui s’est faite cette semaine et à laquelle j’avais participé déjà l’année passée. C’était une épreuve arraché, épaulé, jeté, j’étais seule dans ma catégorie. Mais ça permet de maintenir le niveau. »

The Alpha Games, les inscriptions sont ouvertes

Les athlètes qui veulent participer aux Alpha Games à Nice en septembre doivent d’abord s’inscrire en ligne. Elles sont ouvertes depuis le 1er avril et fermeront le 18 juin à minuit. Les athlètes doivent s’inscrire en tant que membre d’une box affiliée Crossfit. Les qualifications en ligne se déroulent du 19 juin au 9 juillet. Chaque semaine pendant trois semaines un workout est révélé sur le site et la page Facebook  des Alpha Games.

Site : http://www.thealphagames.fr

Facebook : The Alpha Games

Texte: Delphine Barrais

[external_product id= »5958,5950,5496″ image= »show » title= »show » price= »show » rating= »show » button= »www.tahitifitstore.com »]