Il y a la team thé, ceux qui jouissent d’une bonne image healthy, yoga et tout le tralala. Et puis il y a la team café, ceux à la réputation de stressés plutôt mal lunés. On ne va pas se mentir, on a tous fait ce rapprochement un jour. Pourtant certaines études ébranlent ces convictions. Eva Chung Sao, diététicienne nutritionniste remet les idées au clair.

Alors thé ou café, le matin ? Si chacun a sa préférence gustative un premier conseil est de rigueur « dans les 2 cas, il faut le consommer pas trop chaud, pour éviter les dommages au niveau de l’œsophage dus à la haute température. ». Exit notre boisson favorite bouillante, Eva est formelle. On la préfère tiède, idéalement il faut que l’on puisse y plonger le doigt sans se bruler.

Alors que certains chercheurs de haut vol nous déconseillent le café à grand renfort du mot « danger », d’autres sous couvert de multiples études diabolisent la théine.

Pourtant avant de se lancer dans le grand débat il est, osons le dire vital, de rappeler une chose : le sucre blanc est l’ennemi des deux. « La consommation sans ajout de sucre de ces boissons est fortement recommandée. Dans ce cas-là, toutes deux sont des alternatives d’hydratation en complément de l’eau qui reste la seule boisson indispensable. « . Ce rappel effectué, revenons à nos moutons… ou plutôt à nos boissons.

Si l’on ne devait conserver qu’un seul mot de ce flot d’informations, d’études, et d’idées reçues qui circulent ce serait celui ci : MO-DE-RA-TION. Mais si l’on devait faire un choix …

Alors team café ou thé ? 

« Que l’on consomme du thé ou du café, il faut le faire avec modération » tranche la diététicienne. Nous voilà déjà rassurés, modération ne signifie pas : interdiction. Ouf ! Pourtant même si on sait tous que le mieux est l’ennemi du bien, notre curiosité nous pousse à demander…  : si l’on devait trancher, il faudrait être plutôt  team café ou thé ?

Si les méfaits de la caféine sont souvent sur le devant de la scène, certaines études dont celle publiée par des chercheurs d’Harvard assurent qu’elle réduirait le risque de diabète de type 2 ainsi que les maladies cardiaques.

Elle serait aussi l’alliée d’un cerveau en bonne santé et d’une bonne mémoire… Et un point de plus pour la team café !

Et oui, notre kawa n’est pas si affreux.  « La caféine agit sur le système nerveux central comme un stimulant et permet donc de rester concentré et éveillé. Elle permet de lutter contre la somnolence et de donner un coup de fouet au travail. Le café serait aussi un bon digestif en activant les mécanismes de la digestion, la sécrétion de bile et d’enzymes pancréatiques permettant de digérer graisses, protéines et sucres » souligne Eva Chung Sao.

Autres bénéfices analysés cette fois ci par l’hôpital Brigham and Women de Boston et l’école de médecine d’Harvard sur près de 112 897 hommes et femmes, sur une période de plus de 20 ans « les femmes buvant au moins trois tasses de café par jour seraient beaucoup moins enclines à développer un cancer de la peau que celles n’en buvant pas ».

« Il faut quand même le dire, le café est plus addictif que le thé et fait aussi augmenter la fréquence cardiaque et la tension artérielle. Il est donc déconseillé aux personnes cardiaques et hypertendues. En général il est fortement conseillé d’en consommer moins de 4 tasses par jour » .

Et le thé dans tout cela ?

« Pour le thé, une consommation excessive pourrait réduire l’absorption de fer dans l’organisme, c’est pourquoi il est recommandé d’en boire à distance des repas. ». Promis, on retiendra la leçon.

Sinon quelques avantages, pour que la team thé puisse sortir la tête haute de ce match ?

« On dira qu’il y a moins de risques à boire beaucoup de thé que de café. » assure Eva Chung Sao « donc le thé serait moins nocif » tranche t-elle. Intéressant…

« En ce qui concerne les bienfaits du thé: c’est une boisson riche en flavonoïdes, polyphénols et catéchine, qui sont des antioxydants ». Les antioxydants sont nos amis, ça on l’a bien compris « ceux là pourraient éviter ou ralentir le développement des cellules cancéreuses, notamment celles de l’estomac, du sein, du poumon, de la prostate et du côlon. » Pas mal ! Des éléments validés par la National Cancer Institute  « Et ces antioxydants ralentissent aussi le vieillissement prématuré des cellules ». Et oui, le thé l’allié des belles peaux fonctionne aussi.

Mais attention tous les thés ne se valent pas, comme le souligne Eva « ces antioxydants sont davantage présents dans le thé vert et blanc plutôt que noir: en raison du processus de fabrication, il y a moins d’oxydation pour le thé blanc et vert. »

Et ce n’est pas tout ! Selon certaines études, le thé « évite le durcissement des parois artérielles et donc diminuerait les risques de maladies cardio-vasculaires. » Il diminuerait aussi le taux de cholestérol sanguin et aiderait à maintenir le bon fonctionnement du système nerveux.

En résumé c’est un match nul…! Ou plutôt un match gagnant-gagnant. Car tous deux possèdent des bienfaits et la modération reste, comme pour tout ce qui nourrit notre corps, la clé.

Alors comme tous les cafés et thés ne se valent pas, on fait attention à ce que l’on boit. On choisit de préférence des produits issus de l’agriculture biologique et on évite de faire infuser notre thé dans de l’eau trop bouillante au risque de faire « cuire » les feuilles.

Texte : Claire Allavena

SUGGESTIONS TAHITI FIT STORE